Régate Moth à foil
L'organisation du national Moth à foil à l'ENVSN pendant l'été a été l'occasion de resserrer les liens entre notre établissement et l'association de classe Moth International France (IMCA France) par l'établissement d'une convention. Son objectif est de faire de l’ENVSN un lieu de pratique de la voile légère moderne et plus précisément de contribuer au développement de la pratique du moth à foil en France, en particulier en régate.

Alex Cornu, directeur de l'ENVSN : "Il s’agit de créer un lieu d’émulation, de rencontre, de services (parking, fabrication-développement avec MMProcess, avec notre prochain partenaire voilerie, entrainement, etc.)"

Bernard Van den Broek, référent de l'association : "Le moth à foil constitue un chaînon essentiel dans l’apprentissage du vol et la plupart des coureurs sur les bateaux volants passent par le moth qui permet de mieux comprendre le comportement en vol et d’acquérir la finesse de barre pour piloter d’autres engins (Nacra 17, Flying Phantom mais aussi des ultimes, des imocas ou les bateaux de l’America Cup). Les pratiquants seront accueillis au sein de l’ENVSN, qui propose déjà des stages de formation à cette discipline, permettant une saine émulation et des échanges avec les coureurs sur d’autres types d’engins à foils."

Une convention pour faciliter la pratique

signature convention IMCAF
Les membres de l’association à jour de leur cotisation et licenciés à la FFVoile peuvent bénéficier des prestations prévues par cette convention.  Ces prestations consistent en l’autorisation d’entrer dans l’établissement, même en dehors des heures d’ouverture de l’établissement, d'accéder à la cale de mise à l’eau et à l’espace de rinçage, de stocker dans le hangar quand c’est possible (c’est-à-dire en dehors des événements particuliers) pour un nombre de bateau limité en accord avec la classe Moth, et de favoriser l’accueil des entrainements et des régates. 

Pierre Mourot est le référent pour l'ENVSN et Benjamin Glorennec (responsable des activités nautiques) le référent organisationnel en liaison avec les pratiquants. Bernard Van den Broek est le référent de l’IMCA France, chargé de l'application de cette convention signée par Benoît Marie, son président.

Une information préalable des navigants est prévue et l’utilisation du parking visiteurs sera privilégiée. L’ouverture et la fermeture du hangar seront possibles. Toute sortie en mer sera subordonnée au dispositif de sécurité et d’intervention (DSI) de l’ENVSN.

Un format reproductible avec d'autres associations de classe

Cette dynamique partenariale existe déjà avec l'équipe Sail GP France et d'autres teams professionnels qui fréquentent l’établissement. Notre ambition est de conventionner avec d'autres associations de classe pour contribuer au développement de la pratique de la voile sportive sur le territoire et de faciliter la pratique dans un climat d’ouverture, de façon organisée et sécurisée.