logo envsn

 

L’ENVSN au soutien de la politique de haute performance de la FFVoile

Suite à l’audit de la Cour des comptes relatif à l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) dont les conclusions ont été publiées en juillet 2017, la Fédération Française de Voile (FFVoile) contribue à un modèle de financement permettant d’une part à l’Etat de diminuer son soutien financier annuel au fonctionnement de l’établissement et d’autre part, d’induire une présence plus conséquente de partenaires privés à partir de projets facteurs de développement, conduisant à terme l’ENVSN vers une autonomie financière consolidée à l’issue d’un plan triennal (2021). C’est dans ce cadre, avec le soutien du ministère des sports, que l’ENVSN accompagne le projet de haute performance 2024 de la FFVoile et de ses effets attendus en termes d’héritage.

Le point saillant de ce processus réside dans l’amélioration progressive et simultanée du volume d’activités et de la qualité des offres de services proposées par l’ENVSN. Cette montée en charge des demandes répondant aux besoins de la FFVoile envisage trois axes stratégiques :

  • le « Plan de haute performance olympique 2020 » qui vise l’échéance des JO de Tokyo 2020 par un soutien accru du plan de performance fédéral PPF 2017 – 2020, avec un renforcement des cellules d’optimisation de la performance (technologique et météorologique) et la création d’un accueil amélioré des équipes de France sur le site de l’ENVSN ; la plupart des 10 séries aux JO de 2020 se sont déjà rendues à l’ENVSN pour approfondir les possibilités de tests des matériels de haute performance.
  • l’ « Académie 2024 des jeunes à haut potentiel » qui vise l’échéance des J.O. de Paris - 2024 (à Marseille pour les épreuves de voile) avec la mise en place de trois programmes : une vaste campagne de détection des jeunes à fort potentiel (métropolitains et ultra-marins), d’organisation de sessions sur le site de l’ENVSN de tests et d’évaluation, complétée par une campagne d’information et d’orientation des futurs SHN élites ; les premiers regroupements de compétiteurs et compétitrices à potentiel se sont déroulés depuis fin 2018 afin d’évaluer et d’ouvrir ces jeunes à d’autres orientations olympiques, à raison d’un à quatre stages par mois pour des groupes d’une dizaine de jeunes. Ce projet perdure sur toute l’année 2019.
  • l’« Héritage 2024 de formation en compétences expertes de haut niveau » pour développer les compétences des acteurs et entraîneurs de voile de haut niveau mais également la formation en club, la mise en réseau des compétences et la diffusion des « outils et savoirs experts » au service du sport français. Un premier regroupement très apprécié de 70 entraineurs de ligue et de club a eu lieu fin 2018, d’autres suivront.

Au final, ce plan global a permis à la fédération de consolider ses liens avec l’ENVSN en renforçant ses dispositifs de préparation à la performance et permet d’envisager des voies de collaboration ultérieures.

Les derniers stages d'équipes de France et regroupements nationaux:

Equipe de France de kitefoil

Equipe de France de planche

Equipe de France de 470

Equipe de France 49er et 49er FX

Regroupement des entraîneurs nationaux

 

20181010 14293220190111 093856

P1040156

 

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen