Actualités

Module "péda" au programme des BPJEPS plaisance

IMG 20190606 WA0011 01
Le mois de juin a commencé par un module "pédagogie" pour les stagiaires du BPJEPS plaisance. Pas de théorie pour cette semaine mais une mise en situation pratique puisque les futurs moniteurs ont organisé un stage pour un "vrai public" de 30 personnes.

Le premier objectif de Félix Ponge, coordonnateur de la formation était de faire encadrer par les stagiaires une flottille de First Class 7.5 depuis un zodiac.

Le public encadré a été séparé en 2 groupes de niveaux : 4 bateaux  pour les débutants et 3 pour les initiés.

Un stagiaire était à bord de chaque voilier pour assurer la sécurité et observer les comportements des élèves. Il avait pour consigne de ne pas intervenir.

Le second objectif était de développer la coopération : les stagiaires ont construit ensemble en début de semaine un programme de navigation qu'ils devaient mettre en oeuvre à tour de rôle, et défini la progression de chacun des groupes. Chaque jour, un débriefing de la séquence était réalisé afin d'ajuster les contenus de la séance du jour, en tenant compte des informations météorologiques.

Pour encadrer tout ce monde dans de bonnes conditions, Claire de Nomazy et Gwen Kérisit complétaient l'équipe pédagogique.

Cette semaine, navigation en mer d'Iroise pour les BPJEPS plaisance.

BPJEPS surf : surf scolaire au menu de la semaine

9C95801B D842 4DE9 898F 23727976EC73 01
Les stagiaires du BPJEPS surf poursuivent cette semaine le module "surf scolaire" commencé il y a un mois. L'objectif de David Rontet et Glen Bonneau, les coordonnateurs de la formation, sont de former les futurs éducateurs sportifs à la conduite de séances de surf pour un public scolaire. Ils ont été secondés par Loïc Guimard. Pour la seconde année, ce sont les élèves de sixième du collège Simone Veil d'Elven qui ont servi de "public support".

Le projet a démarré avec la rencontre d'une professeure d'EPS avec les stagiaires afin de poser le cadre de pratique, présenter les exigences du programme scolaire et du cycle d'activité dans lequel s'inscrit l'action surf.

Une inspectrice de l'Education Nationale est ensuite venue présenter le protocole "surf scolaire dans le secondaire" pour compléter les connaissances des stagiaires.

Le projet du collège:

Les élèves ont suivi un cycle de natation. Le constat est que beaucoup d'entre eux nagent mal et un tiers pas du tout, parmi lesquels certains sont aquaphobes.

Pour donner du sens à l'activité natation et faire comprendre aux élèves l'utilité de savoir nager, l'équipe pédagogique a imaginé la mise en place d'un séjour en bord de mer avec pratique du surf. Savoir nager permet l'accessibilité aux activités et sports nautiques. Ce cycle répond également aux exigence du programme scolaire qui préconise la pratique de sports de nature.

C'est ainsi qu'un partenariat a été mis en place avec l'ENVSN et notamment la formation BPJEPS surf.

Cette semaine, les stagiaires sont passés à l'action auprès de 68 élèves de sixième, accompagnés de trois professeurs d'EPS, un professeur d'anglais et une assistante d'éducation.

 

 

Le programme de la semaine pour nos futurs moniteurs:

  • trois séances de surf, 2 futurs éducateurs par petit groupe de 6/7élèves
  • une séance d'éducation à l'environnement en lien avec la pratique surf

Surfer écocitoyen : objectifs : comprendre l'environnement littoral et diminuer son impact pour le préserver

1. Comprendre le spot de surf : explication des phénomènes de houle, vagues, marée

2. La faune et la flore littorales : comment diminuer l'impact des activités sportives

3. L'estran et la pollution du littoral : comprendre le milieu et comment le protéger

  • une évaluation des compétences construite par les stagiaires
  • poursuite du travail sur la coopération entre élèves initié par les professeurs tout au long de l'année

Résultats : les éléves qui on eu du mal à obtenir le test d'aisance aquatique ont oublié leur peur de l'eau dès la première séance et ont pris beaucoup de plaisir dans les activités

En prime, les jeunes élèves ont eu le privilège d'échanger avec deux sportifs de haut niveau actuellement en formation, Théo Julitte et Titouan Canévet, qui ont témoigné sur leur parcours, les exigences de la compétition à haut niveau et de la gestion de leur double projet.

 

 

 

Journée de formation des coordonnateurs de stations nautiques

Journée des Coordo FSN 4 juin19
Mardi 4 juin 2019 s’est déroulée à Paris la seconde journée d’un cycle de 3 rencontres annuelles consacrées aux coordonnateurs du réseau France Station Nautique. Cette rencontre nationale, animée par Robert Yermia de l’ENVSN, s’est déroulée sur le thème : Animer et dynamiser un réseau de partenaires sur un territoire par une approche « tourisme » du développement. Les coordonnateurs de stations nautiques ont partagé leurs problématiques et leurs outils. L’identification d’actions à mettre en place pour développer les meilleures collaborations avec les acteurs et les institutions touristiques était un objectif central de la journée. Les participants poursuivent leurs échanges à distance via un environnement numérique dédié mis en place par l’ENVSN (forum et base documentaire issue des travaux de la journée). Le prochain rendez-vous est programmé à Paris le 21 novembre 2019. Le programme prévoit de s’appuyer sur des expertises s’exerçant hors champ du nautisme.

fsn

Nouveau format pour les formations "animateur de longe-côte marche aquatique"

20190606 093801 01
En ce début de mois de juin, nous avons accueilli une formation "animateur de longe-côte marche aquatique" encadrée par Eric Penpoul, Annie Pierre et Michel Bahuon, formateurs du comité FFRandonnée Bretagne.

10 stagiaires bretons, futurs animateurs bénévoles, ont suivi ce nouveau cursus de formation mis en place par la FFRandonnée, dont le format rénové est le suivant:

-1 jour de tronc commun en formation présentielle 

-un module d'e-learning (formation à distance) à suivre à son rythme

-un stage initial de 2 jours qui s'est déroulé les 5 et 6 juin: mise en situation dans l'eau, apprentissage des gestes de sécurité et de sauvetage, des techniques d'animation et de gestion de groupe, utilisation des ustensiles de propulsion (pagaie, plaquettes, palmes de bras) 

-mise en situation pendant l'été avec encadrement de 3 sorties sous la supervision d'un moniteur diplômé. Il est aussi demandé aux stagiaires d'établir d'une fiche descriptive de leur site de pratique caractérisant son environnement et ses contraintes

-stage terminal et évaluation de 2 jours en septembre 

 

L'actualité de l'activité longe-côte marche aquatique, c'est aussi le 5ème championnat de France qui aura lieu le 29 juin au Barcarès (66), auquel les sélectionnés au championnat de Bretagne participeront. Nous leur souhaitons beaucoup de plaisir et de très bons résultats!

à consulter ici

Actu SNOSAN: isolement par la marée, des chiffres inquiétants

index
L’isolement par la marée, un évènement de plus en plus sollicitant.

La pêche à pied ou la simple promenade au-delà de l’estran génère la mise en œuvre des services de secours quand de basiques précautions ne sont pas prises.

La consultation des horaires de marées, la prise en compte d’éléments météorologiques qui peuvent modifier ceux-ci ou tout simplement l’absence de montre sont des éléments déclencheurs.

Les décalages entre les ports principaux et rattachés peuvent générer, tant dans les horaires que dans les hauteurs d’eau, des différences sensibles.

Une dépression au large ou une rotation de vent fort peut entraîner aussi des variations sensibles ou des courants de surface rendant difficile le retour à terre.

Peut-il y avoir un risque de brume ? Quant à l’absence de montre…..

L’observation du terrain est aussi très importante, sommes-nous dans un isthme ? Le courant de marée peut-il s’inverser dans une zone périphérique avant de nous atteindre ? Le chemin du retour peut être plus long car la fatigue ou tout simplement le poids d’une bonne récolte va engendrer un déplacement plus long.

Enfin, prévenir de ses intentions (localisation, horaires) et se munir d’un moyen de communication est impératif.

Se promener ou pêcher en bord de côte a causé des décès, notamment en 2018.

Le nombre de personnes secourues ou assistées ainsi que le nombre d’opérations ne cesse d’augmenter.

En savoir plus : https://www.snosan.fr/blog/post/isolement-par-la-mareeenvase

 

Sous-catégories

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.