logo envsn

Actualités

La « finale Bassin Atlantique » de match racing comme si vous y étiez...

20190310 125014 01pte
Pour cette épreuve de match racing organisée par l’ENVSN les 9 et 10 mars derniers sur le site de Port Haliguen - Quiberon, il a fallu combattre les caprices de la météo et les aléas techniques incontournables à ce type d’activité 🌧🔧
Les 8 équipages en lice pour cette dernière phase qualificative au Championnat de France Open de match racing qui aura lieu à Pornichet, (APCC Voile Sportive) du 20 au 24 mars prochain, l’enjeu était de finir dans les trois premiers.
Pour l’organisateur et les coureurs, l’objectif essentiel était de valider un premier classement avec le Round Robin complet dès le samedi soir. Ce fut chose faite sous la pluie et un vent bien changeant avec un résultat sans surprise du premier au dernier. En effet, la météo du lendemain annoncée et confirmée dès le dimanche matin a contraint de décaler de 2 heures le départ des phases suivantes ; vent de Nord-Ouest entre 25 et 30 nœuds mais avec du soleil…. 💨☀️ Nous avons assisté à de magnifiques finales directes (1er/2ème, 3ème/4ème, etc jusqu’au 8ème) avec le vainqueur obtenant 3 pts. C’est souvent l’intérêt de courir des phases finales de la sorte car les niveaux s’égalisent avec des matches très serrés et des rebondissements.

Classement final :
1️ Pierre-Antoine Morvan Société des Régates de Vannes - SRV (3 victoires) bat Simon Bertheau APCC Voile Sportive (1 victoire)
2️ Damian Michelier Cnrennes Voile (3 victoires) bat Vincent Biarnes CMVSB (2 victoires)
3️ Paul Medinger APCC (3 victoires) bat Raphael Lutard Cercle de la Voile d'Arcachon (0 victoire)
4️ Chloé Le Bars Centre nautique de Lorient (3 victoires) bat Margot Riou APCC (0 victoires)

👏 Les 3 sélectionnés pour le Championnat de France Open sont : Pierre-Antoine Morvan, Simon Bertheau, et Damian Michelier

🙏 Encore merci et bravo aux équipages pour leurs différentes participations, leur sportivité, leur engagement. Encore merci aux différents bénévoles et professionnels qui répondent aux cahiers des charges bien particulier du match racing : rigueur, timing serré, gestion du matériel fourni qui doit être égal pour tout le monde, enchaînements des matches, temps passé sur l’eau, arbitrage, etc...

😢 Notons que c’était la dernière épreuve de match racing organisée par Thierry Poirey professeur à l’ENVSN - École Nationale de Voile et des Sports Nautiques impliqué dans le match racing depuis 1993…et futur retraité 🥳
Merci à lui pour les très belles 📷

AQTA et l'ENVSN s'associent pour développer les offres nautiques sur le territoire

20190307 163417pte
Compétente en matière de développement économique, Auray Quiberon Terre Atlantique a mis en place un réseau des acteurs du nautisme afin de porter collectivement des actions au bénéfice de tous. Dans ce cadre, 11 professionnels de 6 structures ont participé cette semaine à un cycle de formations organisées par la Communauté de Communes et l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) pour faciliter leur création et leur développement.

11 professionnels en projet de création ou en développement

Comment avoir une parfaite connaissance du prospect, de ses besoins et de sa demande ? Comment optimiser et suivre la relation client tout au long du processus de vente et d’usage du produit ? Comment positionner et distribuer son offre en se démarquant des concurrents ? Comment élaborer une stratégie de communication ? Quels sont les outils et les supports les plus adaptés ? Sites web, réseaux sociaux, relations publiques, contacts directs, réseau local, listes de diffusion, fichiers divers, outils google, médias... Comment diffuser au mieux votre communication ?

Les 5 et 7 mars, 11 professionnels ont bénéficié de témoignages d’entrepreneurs et de conseils d’experts lors de formations prises en charge par Auray Quiberon Terre Atlantique (pour un montant de 2300 euros) dans le cadre de sa politique d’animation des acteurs du nautisme lancé en novembre dernier.

Un réseau pour porter des projets collectifs

Pour soutenir la filière, la Communauté de Communes a mis en place un réseau des acteurs du nautisme autour de projets communs : relancer des classes de mer pour les enfants hors du territoire (à l’image des classes de neiges), référencer l’ensemble de l’offre proposée sur le territoire (disponibilité des professionnels, produits proposés, conditions d’accueil, liens avec les professionnels de l’hébergement, tarifs, communication, modalités de réservation…), promouvoir et démocratiser les activités nautiques auprès des habitants, des scolaires et des touristes, faciliter l’accès et l’accueil aux non-initiés, notamment sur des supports nouveaux, structurer une nouvelle ligne de départ officielle au World Sailing Speed Record Council, affirmer la complémentarité de la baie de Quiberon avec les deux autres bassins de navigation et accompagner l’innovation dans les services, les supports, la promotion des entreprises du nautisme, comme lors de ces deux jours de formation.

Un réseau au cœur du développement touristique et économique

Les activités nautiques sont au cœur de l’attractivité et de la dynamique économique du territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique. Elles représentent plus de 150 entreprises, soit 750 emplois, 2 centres nationaux (ENVSN et AFPA), 3 ports de plaisance, 13 clubs nautiques, 38 structures « Glisse » (surf, wind, kite, paddle), 15 structures « Kayak » et 7 clubs de « Plongée ».  Malgré une offre complète, les marges de progression de ces entreprises sont importantes. Pour ne citer que le volet touristique, seulement 10% des visiteurs pratiquent une activité nautique alors que 60% des français disent avoir envie d’aller sur l’eau, lorsque, 50% de ceux qui vont au ski, pratiquent le ski. L’enjeu est donc de trouver les moyens de faciliter l’accès aux activités liées à la mer, pour permettre aux professionnels d’augmenter leur marge nette l’été, d’étendre l’activité sur les ailes de saison, d’initier les habitants aux pratiques nautiques et ainsi pérenniser l’emploi, tout au long de l’année.

 

logo ENVSN  AQTA

Retour sur la semaine "sécurité" des BPJEPS Canoë-kayak

53243893 834419293574878 3807280300774391808 n
La dernière semaine de février des BPJEPS canoë-kayak a été consacrée à la sécurité sur tous les supports pouvant être utilisés par les stagiaires : kayak de mer avec Luc Vincent, waveski avec Benoît Reine, Stand up Paddle (SUP) avec Gaëtan Séné et enfin surfski avec Eric Garnier. Ils ont aussi bénéficié d'une très belle semaine avec une météo très printanière.

Compte-rendu de Gaëtan sur la journée "SUP": La transition de la découverte du Sup en eau calme vers les vagues a nécessité une adaptation rapide de la notion d’équilibre.
La sécurité doit être calculée et réfléchie pour un engagement raisonné dans cette pratique spécifique et limiter la prise de risque. Elle suppose que les élèves puissent être confrontés ou plus exactement « exposés » à des situations présentant un risque subjectif réel dans des conditions de sécurité drastiques contrôlées de façon permanente par l’enseignant.

...et de la journée "surfski" par Eric: les stagiaires BPJEPS kayak ont decouvert pour la plupart le plaisir de naviguer en surfski. Au programme des situations de gestion de la sécurité, des échanges sur la réglementation, les équipements et les moyens de communication.
Un final au surf a clôt cette journée riche de decouvertes et de partage !

Merci  à Gaëtan Séné et Eric Garnier pour les photos

Génération 2024 : regroupement inter-séries des meilleurs U19

20190307 082709
Ce stage a rassemblé une sélection des 2 meilleurs individus ou équipages U19 dans les séries suivantes : #29er, #420, RS:X et #Nacra15 (2 premiers garçons et 2 premières filles de chacune des séries), soit 26 participants.

Ils ont été choisis selon deux critères : la réalisation d'un podium sur des championnats internationaux ou la détection d'un fort potentiel. Ces jeunes sportifs sont de possibles sélectionnables aux prochains championnats du monde World Sailing.
Le thème du stage organisé par Philippe Boudgourd du Pôle France et Espoirs Voile La Rochelle, assisté de Loïc Billon, responsable du dispositif Génération 2024, était "comment préparer un grand événement, une nouvelle approche de la gestion de son projet". Ils ont innové pour le premier regroupement inter-séries de ce type, en le déconnectant de la préparation d'un événement précis. Ils ont ainsi proposé:
⏩ aux coureurs, de se poser pendant 3 jours, sans navigation pour se concentrer sur "comment se préparer physiquement et mentalement à un événement majeur"
⏩ tout en formant des entraîneurs de ces différentes séries à l'accompagnement de leurs sportifs: Maxime Frouin, du Pôle France et Espoirs Voile La Rochelle, Stephan Roche du pôle espoirs voile des Pays de la Loire, Felix Pruvot, du Pôle France Voile de Brest, Jolann Neiras du CLE Catamaran 56 (Comite Departemental Voile Morbihan).

Le programme était le suivant:
⏩ Rappel des bases de la programmation sportive, se questionner sur ses forces
⏩ Quelle préparation physique et à quelle période, selon la proximité de l'événement : sur quoi se concentrer à 6 mois, à 1 mois ou à 10 jours, avec Julien Bontemps de la cellule optimisation de la performance humaine
⏩ Des outils pour mieux se connaître pour gérer la prise de décision dans les moments à forte charge émotionnelle avec Cyril Fourier de la même cellule optimisation de la performance humaine
⏩ Intervention de Gérard Vaillant, coach professionnel, sur les préférences motrices cérébrales et psychologiques

🎯 L'objectif était aussi de faire prendre conscience aux jeunes sportifs de l'importance de la préparation mentale, facteur déterminant dans la réalisation de la performance. 35 % d'entre eux sont engagés dans un programme de préparation mentale alors que 95% d'entre eux suivent un programme de préparation physique.

Bilan de Philippe Boudgourd : "c'était très riche de mélanger les séries et les entraîneurs, heureux de constater la très bonne adhésion des jeunes aux thématiques présentées" 👍

Un nouveau 49er pour l'équipage Rual-Amoros

20190301 103826
Lucas Rual est à l' ENVSN - École Nationale de Voile et des Sports Nautiques cette semaine (sans son complice Emile Amoros) pour mettre au point leur tout nouveau #49er, qui les attend dans les hangars de l'ENVSN depuis le mois de novembre.
Les bons résultats obtenus en 2018 viennent de leur ouvrir les portes de l'équipe de France 🇧🇶👏. Pour mener à bien leur campagne olympique et rivaliser avec leurs concurrents, ce nouveau bateau était indispensable. Il portera bientôt les couleurs de leurs partenaires (principalement McDonald's Pornic et Resotainer, ainsi qu'une dizaine d'autres contributeurs). La Fédération Française de Voile, quant à elle, met à disposition du matériel et leur dispense une bourse pour l'acquisition de matériel supplémentaire.
Récemment rentré de Sydney, passant du #F50 au 49er, Jimmy le Baut est venu prêter main forte à Lucas pour la mise au point du bateau: ils ont calé les safrans et dérives, peaufiné les détails de l'accastillage et calé les mâts.
Lundi, départ pour Palma où le Trofeo Princesa Sofía Iberostar sera l'occasion de tester cette nouvelle monture. Nous leur souhaitons beaucoup de réussite !

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen