logo envsn

Actualités

François Gabart rencontre les filles du stage 100% féminin de la FFV

20190321 114939 0153 jeunes filles de 14 à 17 ans sont réunies pour 5 jours de stage à l’ENVSN.

Formation, engagement, projets, orientation, développement et belles rencontres : les grandes lignes du programme du stage coordonné par Lise Vidal et les cadres de la FFVoile et de l’ENVSN.

Cerise sur la gâteau, la rencontre avec François Gabart, en stage d'entraînement en Flying Phantom.

 

Découvrez la vidéo

 

 

 


 

Le championnat du monde d'ocean racing: handikayak et paracanoë au programme

thumbnail 2018 01 25 Logo Championnat MondeUne réunion de préparation du programme handikayak et paracanoë du championnat du monde d'ocean racing s'est tenue à l'ENVSN jeudi 21 mars après la visite de la plage du Porigo à Quiberon.

La FFCK (Fédération Française de Canoë Kayak et Sports de Pagaie), la FFH (Fédération Française Handisport) et la FFSA (Fédération de sport adapté) travaillent ensemble au côté de Jean et Evelyne Combes du comité d'organisation des Championnats du monde d'océan racing.

Ce championnat du monde, organisé par le Comité départemental de canoë-kayak du Morbihan, se déroulera du 9 au 15 septembre prochains en presqu'île de Quiberon.

En parallèle de la compétition officielle, le comité régional Bretagne de canoë-kayak (CRBCK), accompagné de la Fédération française handisport et de la Fédération française de sport adapté ont concocté un programme d'actions "handikayak" à destination des personnes en situation de handicap.

Antoine Laudrin et Maïwenn Le Floc'h, deux anciens stagiaires de l'ENVSN, oeuvrent ensemble à la réalisation de ce projet. Voici le programme de ces 4 jours :

programme handikayak V2

Côté compétition: pour la première fois dans un championnat du monde en ocean racing (pratique en mer d'une course au large d'un point A à un point B, vent dans le dos, en kayak de mer de compétition), une course paracanoë aura lieu durant les courses officielles. Les paracanoës participeront aux courses des valides. Ils prendront le départ avec les "masters", bénéficieront de dossards qui permettront de les distinguer et d'une sécu dédiée.


Côté formation: le projet prévoit de former des bénévoles de club à l'accueil de public porteur de handicap, le module "accompagnateur handisport" sera proposé avec l'appui de la FFH.
De plus, une conférence ouverte au public aura lieu le vendredi 13 sur le thème "Paracanoë et handikayak : approche du milieu marin en ocean racing" à 17h au centre culturel de Saint-Pierre-Quiberon. Il permettra de regrouper la pratique loisir du handikayak et la pratique compétitive du paracanoë et des échanges entre experts, pratiquants et autres personnes intéressées, en présence de membres de la Fédération internationale de canoë (ICF).

Côté animation :

Mercredi : la journée sera dédiée à l'initation et à la découverte de l'activité handikayak ouverte au plus grand nombre. Un village sport handicap sera intallé sur la plage du Porigo à Quiberon. De nombreuses animations seront proposées parmi lesquelles une machine à pagayer, des masques de réalité virtuelle...

🎯 accueillir des structures, classes scolaires handi, centres de rééducation et individuels des clubs en partenariat étroit avec les comités Handisport et sport adapté.

1. Forum sport-handi sous forme d’un village pour faire découvrir différentes activités sportives et plus particulièrement l’activité kayak en partenariat avec la société AXOL partenaire de la FFCK et avec la présence de VIPAMAT pour des démonstrations de matériel.

2. Accueil des participants sous forme de petite réception (remise d’un sac avec lot et dotation vestimentaire)

3. Mise en place d’une animation type initiation/balade avec un parcours côtier plus sécurisant pour les participants

Jeudi et vendredi : 2 jours de stage d'entraînement  handikayak qui permettront aux plus motivés de participer à la course de samedi.

Samedi : courses open ...les valides pourront se joindre à la course, les tandems seront les bienvenus. A noter, du matériel adapté sera disponible sur place pour ceux qui n'en ont pas.

 

Pour mieux comprendre :

IMGP5821 20180523 105947
 paracanoë : compétition  handikayak : initiation

 

Tests de la maquette d'un bateau à hydrogène

20190318 131613
Ce week-end à l’ENVSN, un objet flottant tout-à-fait innovant a fait ses premiers essais sur l’eau. Il s’agit de la maquette d’un bateau à hydrogène (qui en taille réelle mesurera 45 mètres) tractée par un semi-rigide.
4 personnes sont à l’œuvre sur ce projet: Morgane Suquart, Tamara Klint, Paul Philibert et Madeg Ciret-Le Cosquer de l’ENSA de Nantes.
Il s‘agissait pour eux de réaliser l’expérimentation d’une maquette de bassin de carène dans le but de démontrer l’intérêt d’une plate-forme aérodynamique sur un bateau volant en interaction entre les foils aquatiques et un foil aérien.
Les ingénieurs avaient instrumenté le bateau et gardaient un contrôle visuel de la maquette pour observer son comportement.
La maquette s’est bien comportée en naviguant à une altitude stationnaire grâce à l’asservissement mécanique. Mais la météo capricieuse de ce week-end a permis quelques décollages aériens à quelques mètres de haut.
Ce premier test semble démontrer l’intérêt de cette plate-forme très aérodynamique notamment dans le passage des vagues en amortissant les descentes de vagues et les décrochages de foils. D’autre part, le comportement des étraves inversées très prononcé s’est avéré très pertinent dans les vagues réduisant les impacts inertiels.
La prochaine étape est l’essai de la maquette en bassin de carène à l’Ecole Centrale de Nantes avec une instrumentation plus complète pour mesurer les effets en termes de stabilité et de consommation de carburant sur un modèle réel.

Présentation en vidéo:

La recherche au service de la performance

Françoise Jacques INSEP 20190321
L’ENVSN a participé aux deux journées consacrées à la recherche au service de la performance sportive qui se sont déroulées à l’INSEP (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance) les 20 et 21 mars.

La journée du 20 a été consacrée au réseau d’accompagnement scientifique de la performance et regroupait les référents scientifiques de fédérations, CREPS et établissements nationaux. Pour notre établissement, c’est Paul Iachkine qui tient ce rôle de référent scientifique. Les deux principales thématiques abordées ont été :

  • Mettre la recherche au service de la performance en s’appuyant sur le réseau national d’accompagnement scientifique de la performance
  • Comment financer ses projets de recherche ?

La journée du 21 a regroupé près de 300 personnes et présentait les projets de recherche financés par le Ministère des Sports via l’INSEP. La particularité de cette journée est de proposer des présentations en doublette (scientifique – entraîneur) pour bien exposer les enjeux sportifs de chaque projet ainsi que la démarche scientifique utilisée. Pour la voile, cette journée a été l’occasion de présenter le projet de recherche en cours avec la FFVoile, l’ENVSN, le laboratoire MIP (Motricité Interactions Performance) de l’université de Nantes et l’INSEP. Cette présentation a été menée avec brio par Françoise Le Courtois, entraîneur 49er (Equipe de France / Pôle France PDL) et Jacques Saury, professeur au MIP (Université de Nantes) et avait pour titre : L'exploration / l’exploitation des sensations fines des athlètes pour analyser et optimiser leurs performances en voile olympique.

Longe-côte marche aquatique : formation pro

20190314 103259 01
Durant 4 jours, 17 stagiaires ont suivi la formation longe-côte marche aquatique réservée aux professionnels en activité. Titulaires d'un BPJEPS (activités physiques pour tous, surf, voile, plongée...), ils sont venus chercher une qualification complémentaire délivrée par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. Ils ont eu la chance d'être formés par le concepteur de l'activité, Thomas Wallin, le champion senior de sprint, Yoann Coëdel et Patrick Pouget, conseiller technique national de la F.F.R.P.

En attendant l'arrivée prochaine du C.Q.P. (certificat de qualification professionnelle), cette formation atteste d'une connaissance de la pratique encadrée et professionnelle du longe-côte marche aquatique.

Au programme :

-Encadrement : connaissance des conditions de sécurité, du cadre réglementaire, des questions relatives à l'assurance et la responsabilité,

-Animation : connaissance des différents publics accueillis (personnes en situation de handicap, jeunes et moins jeunes, sportifs...),

-Technique : maîtrise du pas du longeur avec analyse vidéo, utilisation des ustensiles de propulsion (palmes de bras, pagaie, plaquettes...)

Avec une alternance de travail en salle et séances dans l'eau, la formation s'est terminée par une évaluation en situation, avec des séances à thème à préparer.

Thomas Wallin insiste sur le fait que le longe-côte ne se réduit pas à marcher dans l'eau. C'est un sport marché, avec un niveau d'immersion compris entre le nombril et les aisselles (immersion minimum au-dessus de la taille) avec et sans pagaie.

Concepteur de cette discipline en 2005, son histoire commence par une simple marche dans l'eau avec une pagaie. Thomas est entraîneur d'aviron, il réalise que cette activité pourrait équilibrer la musculature du rameur de haut niveau qui présente des déficits, en utilisant cette pagaie qui fait travailler d'autres muscles que ceux mobilisés en aviron, pour en faire un athlète plus complet et moins sujet aux blessures. L'eau s'est imposée car elle permet une activité douce et portée et constitue le milieu de prédilection des rameurs. S'étant lui même fait mal en travaillant mal, il élabore une technique et baptise l'activité longe côte. Il commence à emmener des gens avec lui et très vite des clubs se créent, d'abord dans le Nord (Dunkerque et Bray-Dunes) et à Saint-Malo.

L'engouement très fort pour l'activité nécessite de se constituer en association fédératrice, les Sentiers bleus qui a permis la structuration et le développement des clubs, la formation des encadrants et la mise en place d'un schéma compétitif.

Puis, vers 2015, la F.F.R.P. a obtenu la délégation pour l'activité, dont l'essor est continu. On compte aujourd'hui 135 clubs en France et 20 à l'étranger, notamment dans les pays du bassin méditerranéen, Maghreb, Italie, Espagne et Grèce. Le longe-côte sera en représentation aux prochains Jeux Méditerranéens de plage à Patras (Grèce) et probablement en compétition officielle en 2023. Cette reconnaissance internationale est très importante pour la diversification de la pratique, qui attire de plus en plus d'hommes et de jeunes...ce qui n'enlève rien aux aspects bénéfiques de la pratique recommandée par les médecins dans le cadre du sport santé.

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen