logo envsn

Actualités

Foils Journées de l'ENVSN - Baie de Quiberon 2ème jour

 
DSC00702fg
Le 13 avril 2019
Deuxième journée de l’édition 2019 des Foils journées de l’ENVSN – Baie de Quiberon


Cette deuxième journée ne ressemble en rien à la précédente, si ce n’est le soleil, toujours fidèle. Le vent d’est s’est montré plus fort que prévu (18-20 nœuds) et n’a pas permis beaucoup d’essais dans la matinée. Exception pour le Befoil 16 qui a embarqué Bernard Henry, le papy foiler, qui a relevé le défi de voler et a adoré les sensations. Il écrira le récit de ses différents essais dans un prochain numéro de Voiles et Voiliers.
Les nombreuses personnes qui attendaient de tester les supports présents ont vu leur patience récompensée dans l’après-midi, le vent s’étant calmé pour devenir idéal pour voler. Bilan de la journée : 49 essais réalisés, Félix, le préposé aux inscriptions, a même dû refuser du monde.

Premier vol de la Baie de Quiberon Airline
Elle a décollé à 14h30 avec à son bord 4 passagers surmotivés, un kitefoil et 3 windfoils. Une inauguration réussie avec 4 bords tirés entre l’ENVSN et Carnac.
Clément Rémy, kitefoiler de l’UCPA, a déchiré la baie tandis qu’un jeune windfoiler, Timothée Dreyfus s’est permis de commencer la 1ère manche en tête…
Résultats du jour:
Clément REMY 1er en kite
Sylvain JIMENEZ 1er en planche

Championnat de Bretagne de kitefoil
12 participants, dont une participante, Chloé Heurtault du pôle kitesurf Auray-Quiberon se sont régalés dans des conditions parfaites pour leur support et ont enchaîné 5 courses : « c’était le bonheur !»
Laurent Rumen, cadre technique de la FFVoile : « Le Yacht club Club de Carnac a assuré pour organiser de belles manches, tout le monde est heureux. Ils se sont amusés sur le parcours, les niveaux étaient différents mais tous étaient contents de retrouver de la régate, de faire des parcours qui fonctionnent. Demain, on prévoit de nouveaux parcours, plus courts, dans des conditions un peu plus difficiles. »
Résultats de la première journée :
1 - Billy GUY MAUPAS (YC Carnac)
2 - Malo QUERNEC (ASN Quiberon)
3 - Frédéric HERMAN (Ecole de voile Yagga)

Championnat de Bretagne de windfoil
Il a réuni 36 participants qui ont couru 3 manches sur le même parcours que les kitefoilers.
Louis des Crocos de l’Elorn : « La première manche s’est déroulée dans un vent sympathique, le plan d’eau était un peu déchiré avec du clapot, c’était technique au près et sur les bords de portant. La 2ème manche s’est déroulée dans un vent plus léger et la 3ème manche s’est terminée avec 5-6 nœuds. C’était cool, il faisait beau ! »
Résultats de la première journée :
1 - Loïc LE GALLOIS
2 - Corentin BEUDAERT-UGOLINI (CN Vauclin)
3 - Kevin FESTOCQ (Surf School Saint-Malo)

Régate inter-série de monocoques solo volants
Les 15 participants sont partis plus tard que les autres foilers, pour 2 courses courues dans des conditions différentes : un peu de vagues, du vent modéré pour la 1ère, des conditions plus légères pour la seconde manche qui ont eu pour effet de diviser la flotte en deux.
Résultats de la première journée :
1 – Fernando LODOS (SR Rochelaise)
2 – Jonathan LODAY (CNBPP)
3 – Thomas BLED ( Porh Loiez skiff)
Et honneur à la seule féminine de la flotte, Morgane SUQUART, 6è après les 2 courses
Photo Antoine Dujoncquoy
Vidéo Adrien Fréville

Semaine d'entraînement pour les catamarans de la ligue de Bretagne

20190411 162149ppteCe stage a réuni une trentaine de jeunes coureurs du Comité départemental du Finistère et du Comité départemental du Morbihan, sous l'égide de la ligue de Bretagne de voile, dans des conditions météo variées (allant de la pétole jusqu'à 20 noeuds dans une mer hâchée).

Philippe Neiras, coordonnateur du stage, Mathieu Leglatin du C.N. Lorient, Jolann Neiras du C.D.V. 56 et Stéphanie Jaquinandi du C.D.V. 29 ont animé et encadré cette session.
Nacra 15, Hobie cat 16, SL 16 et SL 15.5 se sont préparés pour leur future échéance : le national catamaran qui se déroulera à Mandelieu-La Napoule (Alpes-Maritimes) la semaine prochaine (du 19 au 22 avril).

Au programme de ces 5 jours:

-en début de semaine : conduite du bateau
-en fin de semaine : lecture du plan d'eau, comment se placer sur une ligne de départ

A la fin de chaque journée, les 2 groupes se retrouvaient pour des manches groupées pour favoriser l'émulation

Nous souhaitons aux 2 équipes et à leurs entraîneurs de très bons résultats la semaine prochaine.

Découverte de la voile et du littoral pour des élèves vannetais

vlcsnap 2019 04 02 22h01m51s509
Pendant les deux premiers jours d'avril, nous avons eu le plaisir de recevoir des élèves et des professeurs de Vannes et Saint-Avé pour un séjour original.
Il s'agissait d'une classe de seconde professionnelle ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne) du Lycée Jean Guéhenno de Vannes, d'une classe ULIS (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) du même lycée et d'une classe de l'IMPro (Institut Médico-Professionnel) Le Moulin Vert de Saint-Avé.

Plusieurs objectifs à ce regroupement d'élèves :
🎯 Sensibiliser aux bienfaits de la marche (et des activités physiques) sur la santé
🎯 Eduquer à l'environnement et au développement durable
🎯 Faire connaître aux élèves d'ASSP différentes formes de handicaps auxquels ils pourront être confrontés dans leur vie professionnelle
🎯 La classe ULIS est inscrite dans un programme européen qui permet des rencontres avec des jeunes de pays voisins dont le but est d'apprendre à vivre ensemble malgré les différences.
C'est ce qu'a permis ce stage de 2 jours à l' ENVSN en mélangeant les différents publics au sein de 3 ateliers :

  1. La voile, sport écologique (accessible aux nageurs). La session était organisée par Félix Ponge et les stagiaires du BPJEPS plaisance, aidés par Thierry Poirey et Claire de Nomazy. Leur objectif de formation était l'animation d'une séance avec un public scolaire varié. Ils avaient pour consignes :
    ▪de les faire coopérer entre eux à bord des bateaux
    ▪de leur apprendre à observer et comprendre le paysage
  2. Le char à voile (sport écologique accessible aux élèves non nageurs)
  3. La marche et la découverte de l'environnement littoral. Après une rencontre avec Nicolas Le Garff, animateur littoral, les élèves ont effectué une marche avec pauses et quizz. Ils en ont profité pour ramasser des détritus qu'ils ont ensuite transformés en landart

Ce séjour était organisé par Mme Garcia, qui était accompagnée de 3 professeurs (français, EPS et arts plastiques) du lycée Jean Guéhenno et 2 éducateurs de l'IMPro.

merci à Félix pour la 📹 tournée à Port Haliguen - Quiberon. Précision : les couleurs sont naturelles 😮

Formation des pompiers du SDIS 56

IMG 20190411 120350pte
Un groupe de pompiers du SDIS 56 (Service départemental d'incendie et de secours du Morbihan) était à l'ENVSN cette semaine dans le cadre d'une formation de pompiers spécialisés dans les interventions nautiques. Pendant une matinée, David Alexandre, Gwen Kérisit et Loïc Soufflet les ont accompagnés sur l'eau pour leur apprendre les techniques de ressalage et remorquage de différents supports: catamarans, dériveurs, kitesurfs...

L'équipe de France de kitefoil à l'ENVSN : première!

IMG 4374pte
A l'occasion du premier stage de l'équipe de France de kitefoil à l'ENVSN, nous avons rencontré Ariane Imbert, l'entraîneure de l'équipe, ancienne compétitrice elle-même, qui connaît bien l'ENVSN pour y avoir suivi la formation DEJEPS kitesurf en 2012.

ENVSN : le kite aux JO, c'est pour bientôt ?

Ariane : le kitesurf (ou kiteboard) a été retenu dans le programme des JO 2024 (il reste une petite incertitude) sous un format foil avec aile à caisson, ce serait une épreuve mixte par équipe (1 garçon et 1 fille) avec un format de course pressenti de type relai. Ce qui est sûr, c'est que la France a un peu d'avance sur les autres nations. La FFVoile a donné à l'équipe des moyens financiers et des outils techniques.

ENVSN : quel est l'objectif de votre stage à l'ENVSN ?

Ariane : on est à l'ENVSN pour travailler avec la cellule optimisation de la performance des engins pour la mesure du matériel. On a fait un premier stage sur Hyères avec Paul Iachkine sur lequel on a commencé à travaillé avec les centrales inertielles et les GPS. Et là, on vient à l'ENVSN dans le laboratoire de mesures pour  avancer un petit plus là-dessus et scanner un foil pour prendre de l'avance, pouvoir utiliser tous les outils du laboratoire de l'ENVSN, aller vers l'optimisation de la performance et profiter de l'expertise de Paul et Bertrand Dumortier.

ENVSN : monotypie ou pas en kitefoil ?

Ariane : non, pas de monotypie dans notre discipline et on lutte contre. On a encore assez peu de moyens et la plupart des coureurs sont aidés par des marques qui font elles-mêmes du développement et sponsorisent les athlètes, leur fournissent des équipements. Cela permet de continuer la recherche et le développement du côté des marques, de notre côté, cela permet de suivre l'évolution du matériel.

ENVSN : comment se structure l'entraînement en kite ?

Je suis l'entraîneure de l'équipe de France, employée par la FFVoile comme cadre privée. La FFVoile a retenu 4 centres d'entraînement : Dunkerque, Saint-Pierre-Quiberon, Leucate et Hyères. J'ai créé ma structure, le Spot Kitecenter à Hyères qui est un centre d'entraînement reconnu dans le plan de performance fédéral, dans laquelle j'ai créé une dynamique et un centre d'entraînement  il y a déjà longtemps; ça s'est si bien développé qu'on a créé une association de gestion pour le pôle espoirs kitesurf de Hyères. On a sorti pas mal d'athlètes et de titre. Mon école est prestataire du pôle, dont je suis la coordinatrice et l'entraîneure, en plus de mes prestations nationales.

ENVSN : peux-tu nous présenter l'équipe ?

Ariane : dans l'équipe, nous avons Alexia Fancelli, multiple championne de France, 3è mondiale. Son objectif cette année est la place de 2ème au championnat du monde car la 1ère est occupée par l'américaine Daniela Moroz qui a pas mal d'avance. (le prochain championnat du monde se déroulera au Lac de Garde en mai prochain, le kitefoil sera aussi présent à la finale de la World cup à Marseille en juin.)

Côté féminin, il y a aussi Anaïs Mai Desjardins (6ème en 2018), mais elle est en 1ère année de médecine et ne pourra pas se rendre aux championnats du monde cette année et n'est pas présente pour le stage.

Chez les garçons, il y a Nicolas Parlier, champion du monde depuis 2 ans, qui va challenger son titre cette année. Théo de Ramecourt, 4ème en 2018, très en forme cette année, absent pour cause de partiel de dernière minute. Maxime Nocher,  ancien athlète monégasque, de retour en équipe de France depuis 2 ans, 3ème mondial et enfin Axel Mazella, qui a plusieurs titres de champion du monde junior en race, qui a eu un "coup de mou" l'année dernière à cause de son matériel.

Tous visent le podium cette année, il n'y a malheureusement que 3 places...

Du côté des espoirs, il y aussi Titouan Galea, Théo Lhostis, Arthur Lhez au pôle de Hyères ainsi que tous les jeunes des pôles.

Par contre, on a un déficit de filles, c'est pourquoi on a lancé une campagne de recrutement "Elles de kite", pilotée par Antoine Weiss.

 

Photo Ariane Imbert

Photo Ariane Imbert

 

 

 

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen