logo envsn

Actualités

Nouveau format pour les formations "animateur de longe-côte marche aquatique"

20190606 093801 01
En ce début de mois de juin, nous avons accueilli une formation "animateur de longe-côte marche aquatique" encadrée par Eric Penpoul, Annie Pierre et Michel Bahuon, formateurs du comité FFRandonnée Bretagne.

10 stagiaires bretons, futurs animateurs bénévoles, ont suivi ce nouveau cursus de formation mis en place par la FFRandonnée, dont le format rénové est le suivant:

-1 jour de tronc commun en formation présentielle 

-un module d'e-learning (formation à distance) à suivre à son rythme

-un stage initial de 2 jours qui s'est déroulé les 5 et 6 juin: mise en situation dans l'eau, apprentissage des gestes de sécurité et de sauvetage, des techniques d'animation et de gestion de groupe, utilisation des ustensiles de propulsion (pagaie, plaquettes, palmes de bras) 

-mise en situation pendant l'été avec encadrement de 3 sorties sous la supervision d'un moniteur diplômé. Il est aussi demandé aux stagiaires d'établir d'une fiche descriptive de leur site de pratique caractérisant son environnement et ses contraintes

-stage terminal et évaluation de 2 jours en septembre 

 

L'actualité de l'activité longe-côte marche aquatique, c'est aussi le 5ème championnat de France qui aura lieu le 29 juin au Barcarès (66), auquel les sélectionnés au championnat de Bretagne participeront. Nous leur souhaitons beaucoup de plaisir et de très bons résultats!

à consulter ici

Journée de formation des coordonnateurs de stations nautiques

Journée des Coordo FSN 4 juin19
Mardi 4 juin 2019 s’est déroulée à Paris la seconde journée d’un cycle de 3 rencontres annuelles consacrées aux coordonnateurs du réseau France Station Nautique. Cette rencontre nationale, animée par Robert Yermia de l’ENVSN, s’est déroulée sur le thème : Animer et dynamiser un réseau de partenaires sur un territoire par une approche « tourisme » du développement. Les coordonnateurs de stations nautiques ont partagé leurs problématiques et leurs outils. L’identification d’actions à mettre en place pour développer les meilleures collaborations avec les acteurs et les institutions touristiques était un objectif central de la journée. Les participants poursuivent leurs échanges à distance via un environnement numérique dédié mis en place par l’ENVSN (forum et base documentaire issue des travaux de la journée). Le prochain rendez-vous est programmé à Paris le 21 novembre 2019. Le programme prévoit de s’appuyer sur des expertises s’exerçant hors champ du nautisme.

fsn

L'ENVSN reçoit le label Bronze du Réseau Grand Insep

Banniere500x150 Bronze

 

Les 1er et 2 avril dernier, l'ENVSN a reçu les auditeurs du Réseau Grand Insep pour son évaluation. L’ambition du Réseau Grand INSEP est de fédérer, coordonner et favoriser la progression de centres d’entraînement, en vue d’accompagner les sportifs dans les meilleures conditions possibles.

Après délibérations, l'Ecole Nationale a optenu le label Bronze.

Le palier « Bronze » représente le premier niveau de qualité « standard » d’un centre qui s’engage dans l’accompagnement du sportif (et de son encadrement) sur le continuum de la performance. Le Label est attribué pour une durée de 4 ans, suivant ainsi le rythme des Jeux Olympiques.

La structure a été évaluée suivant les 5 piliers :

  •  L’accueil du sportif
  •  L’entraînement
  •  La formation du sportif
  •  Le médical
  •  La communication du centre

 Pour en savoir plus, Le Grand INSEP c'est quoi ?

Actu SNOSAN: isolement par la marée, des chiffres inquiétants

index
L’isolement par la marée, un évènement de plus en plus sollicitant.

La pêche à pied ou la simple promenade au-delà de l’estran génère la mise en œuvre des services de secours quand de basiques précautions ne sont pas prises.

La consultation des horaires de marées, la prise en compte d’éléments météorologiques qui peuvent modifier ceux-ci ou tout simplement l’absence de montre sont des éléments déclencheurs.

Les décalages entre les ports principaux et rattachés peuvent générer, tant dans les horaires que dans les hauteurs d’eau, des différences sensibles.

Une dépression au large ou une rotation de vent fort peut entraîner aussi des variations sensibles ou des courants de surface rendant difficile le retour à terre.

Peut-il y avoir un risque de brume ? Quant à l’absence de montre…..

L’observation du terrain est aussi très importante, sommes-nous dans un isthme ? Le courant de marée peut-il s’inverser dans une zone périphérique avant de nous atteindre ? Le chemin du retour peut être plus long car la fatigue ou tout simplement le poids d’une bonne récolte va engendrer un déplacement plus long.

Enfin, prévenir de ses intentions (localisation, horaires) et se munir d’un moyen de communication est impératif.

Se promener ou pêcher en bord de côte a causé des décès, notamment en 2018.

Le nombre de personnes secourues ou assistées ainsi que le nombre d’opérations ne cesse d’augmenter.

En savoir plus : https://www.snosan.fr/blog/post/isolement-par-la-mareeenvase

 

Journée de formation co-construite avec le syndicat mixte dunes sauvages de Gâvres à Quiberon pour les BPJEPS surf

20190522 093157

 

Mercredi 22 mai, les 13 stagiaires en formation BPJEPS surf et leur formateur Robert Yermia ont participé à une journée de co-construction à la sensibilisation des pratiquants à la protection de l'environnement organisée avec les intervenants du syndicat mixte dunes sauvages de Gâvres à Quiberon. Ambiance sympa, échanges à bâtons rompus sur les bonnes pratiques de protection de la biodiversité et l’intégration de ces pratiques dans les produits « surf » d’aujourd’hui et de demain. Ce travail au plus près avec les spécialistes en charge sur le terrain est la meilleure manière de comprendre les contraintes et opportunités fournies par l’environnement.

Dans un premier temps, les futurs professionnels du surf se sont déplacés sur le site de Mané-Gwen à Plouharnel et ont bénéficié des apports de Nicolas Le Garff, spécialiste de l’éducation à l’environnement pour le syndicat mixte.

Des échanges plus approfondis sur la thématique du développement concerté des activités surf sur un territoire ont été organisés l’après-midi dans les locaux de l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques. La question centrale traitée par Christophe Le Pimpec, directeur adjoint du syndicat mixte du grand site était : Comment permettre aux moniteurs de devenir « co-gestionnaires » de leurs espaces de pratiques ?

Des travaux dans le même esprit sont programmés mi-juin avec des futurs professionnels du kitesurf. 

L’ENVSN est très engagée depuis plusieurs années dans les réflexions avec les gestionnaires en charge de la gestion environnementale des territoires littoraux. Le partenariat et les relations étroites entretenues permettent notamment de traiter dans les contenus de formations professionnelles, les problématiques de développement des activités nautiques tout en préservant l’environnement dans lequel s’exercent ces activités.

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen