Actualités

Nos pensées pour Lise

Lise Vidal
C'est un bien triste début de semaine pour tous les personnels de l’ENVSN qui ont connu Lise Vidal, décédée ce 2 juillet. La tristesse se mêle à l’incrédulité face à sa brutale disparition alors qu’il y a à peine une semaine, elle organisait à l’ENVSN le stage 100% féminin de la FFVoile avec l’énergie, l’engagement et la compétence qui la caractérisaient. Dynamique, enthousiaste, sincère, pleine d'humour, nous garderons d'elle les meilleurs souvenirs. Nous adressons toute notre sympathie à ses proches. 

Lise Vidal CCT
Elle a d’abord fréquenté l’ENV comme athlète pour des stages d’entraînement, la préparation olympique, puis comme cadre technique de la fédération. Elle revenait régulièrement à l’ENVSN pour encadrer les stages de jeunes et notamment ce 100% féminin auquel elle tenait tant. 

Elle manquera terriblement à la famille de la voile, à tous les jeunes sportifs et sportives qu'elle a accompagnés tout au long des années, ainsi qu'à tous ceux qui ont travaillé avec elle à l'ENVSN.

"D’adversaire pour les JO de Sydney (concurrente de ma protégée Faustine), elle est devenue partenaire puis jeune collègue puis ces dernières années amie…Militante du sport, de la planche à voile et des pratiques féminines. Je me souviens comme si c’était hier de son coup de gueule sur les stages de détection que je pilotais pour avoir des tee-shirts avec « coupe féminine » pour les filles. Nous échangions encore ces derniers mois, jusqu’à la semaine dernière sur l’intérêt des stages féminins à l’heure de la mixité...Engagement, sensibilité et grande intelligence sont les mots qui me viennent."

 

CO
"Une collègue dynamique, enjouée, en questionnement perpétuel… attentive aux autres et pleine de vie, d’envies….

Une femme de convictions, qui parlait vrai et qui par l’humour savait faire prendre conscience des choses…

Une très grande sensibilité sous une carapace construite pour exister, résister et performer...

Une passionnée… du cash à fleur de peau

Une compétitrice… une Warrior à fleur d’eau

Un exemple pour les jeunes pousses… qui adorait son métier et le transmettre…

Une belle personne attachante et touchante."

 

ça bouge à l'ENVSN. Le projet Windmorbihan

Zoom sur Windmorbihan
L’actualité: nouveaux capteurs, nouvelle version du site web

Le 22 novembre 2019, les partenaires de Windmorbihan étaient réunis à l’ENVSN pour célébrer les très bons résultats du site WindMorbihan. Ce fut l’occasion de parler développement et d’évoquer la mise en place de nouveaux capteurs, notamment sur l'île de Groix et dans le Golfe du Morbihan.
Après une année 2020 compliquée par la crise sanitaire, l’équipe de Windmorbihan a installé au printemps 2021 un capteur sur l’île d’Arz. Point central dans le Golfe du Morbihan, il renseigne sur les spécificités de ce plan d’eau exceptionnel et notamment les effets thermiques. C’est maintenant au tour de l’île de Groix d'être équipée, ce qui porte à 10 le nombre de capteurs vent. Ce dernier est idéalement placé à l’ouest de Groix, sans dévent, à 10m de hauteur. Il va compléter efficacement les mesures du capteur installé à Kerroch pour le plan d’eau lorientais. Il sera aussi le premier à annoncer l’arrivée des perturbations.

La nouvelle version web complète le temps réel par des prévisions de vent et de marée.
Les internautes peuvent ainsi suivre les conditions réelles, savoir ce qui les attend et comparer les prévisions avec les observations.  Avec aussi l’ajout de nouveaux fonds de cartes, windmorbihan poursuit son objectif d’apporter une meilleure compréhension et anticipation des conditions météo.


Windmorbihan, c’est quoi ?, pour qui ? comment ?

WindMorbihan favorise et optimise les navigations à la voile, mais renseigne également les adeptes du kitesurf, surf, char à voile, kayak, stand up paddle…, pêcheurs à pied, nageurs… Les professionnels du Morbihan (ports de plaisance, centres nautiques, ostréiculteurs, pêcheurs, conchyliculteurs, navires à passagers…) peuvent aussi y trouver leur intérêt. Le site est gratuit et reçoit plus d’un million de visites par an.
- 10 capteurs
- 1 houlographe
- 13 webcams
- 4 jours de prévisions
- 24 marégraphes
screenhunter 3715
Le site web affiche en temps réel les mesures transmises par les capteurs de vent installés stratégiquement sur le littoral, un houlographe et treize webcams. Les données sont collectées et transmises immédiatement sur la cartographie en ligne.
Un résultat qui a été rendu possible grâce à la collaboration du service phares et balises de la DIRM (Direction interrégionale de la mer). Les capteurs ont été posés sur les ouvrages en mer, "ce qui permet d’avoir des mesures de vent très fiables sur des sites très dégagés, à terre comme en mer… On a un vent propre. On peut mesurer les différents régimes de brises thermiques, et savoir qu’il y a un vent d’est à tel moment sur Lorient mais un vent d’ouest sur Port Navalo".

 

 

 

 

L’histoire. Un projet partenarial initié en 2014

WindMorbihan, c’est une belle idée. Celle de Claire de Nomazy, formatrice météo à l’École nationale de voile et des sports nautiques de Saint-Pierre-Quiberon depuis 2001.
"Afin d’objectiver les débriefings météo et plus largement afin de progresser en micro météo, nous avions besoin de mesures de vent sur notre plan d’eau. Après différentes recherches de partenaires, l’ENVSN et la Compagnie des Ports du Morbihan se sont retrouvées autour d’un projet commun : mettre à disposition des navigants en baie de Quiberon, des mesures de vent fiables. Le conseil départemental a suivi et Windmorbihan est né en 2014 avec un premier objectif de 7 capteurs.
Cependant la chaîne de mesure et de transmission des données en temps réel s’avère une science complexe réservée à certains experts. D’où l’idée d’intégrer les laboratoires de recherche de Centrale Nantes, qui ont vite adhéré au projet. D’un côté, ils apportent leur expertise, de l’autre, ils bénéficient des données.
Nous avons aussi sollicité les Phares et Balises afin de pouvoir installer nos capteurs sur des lieux stratégiques. Ils ont compris l’intérêt d’avoir des mesures en temps réel pour tous et sont devenus des partenaires essentiels."
Tout cela a un coût d’investissement et de fonctionnement non négligeable. Il a fallu alors trouver d’autres partenaires. D’où l’idée des annonceurs qui viennent chaque année soutenir le projet.
La courbe de fréquentation en constante hausse aide à séduire les partenaires. (Plus d’un million de visites en 2020).
Logos Windmorbihan
Enfin un travail important a été réalisé sur l’ergonomie du site afin de proposer un usage le plus facile et intuitif possible.

Les partenaires


On l'a compris, l'originalité du projet vient aussi de la réunion d'acteurs publics, soutenus par des entreprises locales, et crée une synergie liée aux projets de chacun :

La Compagnie des Ports du Morbihan, qui souhaite développer la qualité des services aux usagers
Le Conseil Départemental du Morbihan, qui souhaite renforcer l’attractivité de son littoral
L’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques, qui souhaite :
• Améliorer la connaissance du vent
• Sécuriser les activités nautiques
• Favoriser et optimiser les pratiques nautiques
• Renforcer son ancrage territorial
• Démontrer sa capacité à initier un projet innovant et à fédérer des partenaires publics et privés
Centrale Nantes apporte sa grande expertise de la mesure du vent grâce aux travaux de ses différents laboratoires :

    • 1er site européen d’essais en mer multi-technologies connectés au réseau
    • Réseau de mesures météo-océaniques
    • Expertise en dynamique de l’atmosphère côtière
    • Réseau de mesures météo-océaniques

La Direction Interrégionale de la Mer Nord Atlantique- Manche Ouest (DIRM NAMO) avec son service des Phares & Balises, est présente sur tout le littoral du Morbihan.

Outre les partenaires fondateurs, des annonceurs viennent chaque année renforcer le dispositif : Tahe Outdoors, Armorique diffusion AD56, Thalasso de Quiberon, Fouilleul- solutions pour l’industrie, April marine assurance et Beneat-Chauvel immobilier.

Et après ?

A l’automne 2021, une conférence de presse réunira les partenaires du projet à l’ENVSN. Ce sera l’occasion de présenter les perspectives de développement du projet et de faire un bilan de la saison estivale.
...Et si la météo vous intéresse, des formations sont dispensées toute l’année à l’ENVSN :

Stages à l'ENVSN ouverts à tous

 

Du carbone à l'or olympique. Nouvelle campagne de mesures pour les kitefoils

kitefoil Actual
L'équipe de France masculine de kitefoil (Maxime Nocher, Axel Mazella, Nicolas Parlier et Théo de Ramecourt), leur entraîneure Ariane Imbert et Bertrand Dumortier (cellule performance de l'engin de la FFVoile) viennent d'effectuer un stage de 3 jours à l'ENVSN.

3 jours dédiés aux mesures

Objectif : avancer dans la connaissance plus fine du kitefoil

Le projet de recherche Du carbone à l'or olympique est entré dans une nouvelle phase. Jusqu'alors, les mesures effectuées concernaient la géométrie. Durant ces 3 jours, l'équipe s'est concentrée sur des mesures de comportement du foil

Cette fois, Yves Clouet, du laboratoire de mesures de l'ENVSN et les ingénieurs de l'IFREMER ont instrumenté les planches et coureurs de façon à recueillir un maximum d'informations, valider la chaîne de mesures et effectuer un maximum de mesures.

Ces enregistrements étaient couplés avec les mesures de vent faites par le bateau-laboratoire Beg Data, et des caméras pour visualiser le comportement de l’ensemble.

En résumé, ce fut l'occasion d'acquérir un grand nombre de données qui nécessiteront beaucoup de temps pour les exploiter, les analyser et les synchroniser avec les sensations des coureurs et les données de performance mesurées.

Une fois instrumentés, les sportifs naviguaient sous forme de manches pour garder un modèle de performance. Ariane Imbert : "A chaque passage, on les faisait tourner sur les foils, en notant les heures de façon à permettre aux chercheurs de récupérer les mesures effectuées. Chaque coureur a pu naviguer tour à tour sur chaque type de foil instrumenté ou non."

L’adhésion des coureurs à cette démarche est d'autant plus grande que deux d'entre eux sont impliqués dans le développement des foils pour deux grandes marques (Levitaz, Chubanga)

 

L'actualité du kitefoil olympique

La Fédération internationale, World Sailing et le Comité international olympique ont récemment opté pour des épreuves de kiteboard féminin et masculin en lieu et place des épreuves mixtes.

A la question "Comment la décision de World Sailing a-t-elle été accueillie par l'équipe ?", Ariane Imbert répond :

"On est tous hyper contents, personne n'accrochait vraiment sur le format mixte: c'était un frein pour les garçons, les filles avaient peur du regard des garçons. De plus, ça a remotivé les coureurs actuels et cela pourrait permettre l'arrivée de nouveaux compétiteurs et compétitrices."

Ces derniers se sont d'ailleurs retrouvé à Lorient pour la première étape de l'Engie kite tour.

Ci-dessous, une vidéo de la rencontre des kitesurfers avec le trimaran Actual Ultim 3 d'Yves Le Blévec, en entraînement en baie de Quiberon, enregistrée par Ariane.

La Régate des Oursons : une édition 2021 tant espérée!

Régate des Oursons 2021
En route la 30ème édition

La Régate des Oursons 2021 est terminée. Cette édition si particulière s’est déroulée grâce aux efforts conjugués d'un grand nombre de partenaires et l'engagement de bénévoles et professionnels motivés par l'objectif de l'opération " Redonner le sourire aux enfants hospitalisés" (patients de l’hôpital universitaire Robert-Debré AP-HP accompagnés d’enfants des services de pédiatrie AP-HP de Jean Verdier et Louis Mourier, et de la Fondation Adolphe de Rothschild).
On peut dire qu'une fois encore l'objectif est atteint car les sourires étaient nombreux sur les visages des enfants...comme des adultes. Le contexte sanitaire, dont l'évolution favorable a autorisé, presque au dernier moment la tenue de l'événement, n'a pas terni la fête. Certes, les effectifs ont été réduits, des précautions sanitaires renforcées mises en place, des tests de dépistages pour tout l'encadrement et le personnel de l'ENVSN en contact avec les enfants réalisés durant le séjour...
Alain Bernard, secrétaire de l'association Robert Debré et chef d'orchestre de ce séjour thérapeutique: "Les équipes soignantes et bénévoles ont été remarquables avec les petits patients. Les équipes logistiques et de sécurité ont su s’adapter aux conditions et aux changements de programme dus aux conditions météorologiques capricieuses. Les 33 enfants sont rentrés avec des étoiles plein les yeux. Les équipes de l’ENVSN ont tout fait pour relever un challenge qui paraissait impossible il y a seulement une quinzaine de jours...
Nous vous donnons rendez-vous du 23 au 26 Juin 2022, pour fêter la 30ème édition et le 30ème anniversaire de cet évènement tant attendu par les petits et les grands."
 
Régate
 

les equipes de l'ENVSN mobilisées

Pour cet événement, différents services de l'ENVSN se sont mobilisés pour offrir le meilleur accueil aux enfants, soignants et bénévoles. Dès jeudi, les jeunes malades et l'équipe soignante ont été accueillis par un goûter de bienvenue, avec gâteaux et crêpes concoctés et servis par le personnel. Différentes animations et temps forts ont suivi parmi lesquels : magie, jeux musicaux, ateliers noeuds marins, pique-nique sur l'île de Houat, matchs de l'Euro de foot à la cafétéria, découverte de la mer et feu d'artifice...

L'équipe technique a apporté un appui logistique aux équipes de l'association Robert Debré pour la mise en place, la préparation et le transport du matériel, avant, pendant et après l'événement. Elle s'est aussi chargée du lancement du feu d'artifice.

L'équipe de la restauration était évidemment sur le pont pour assurer à la fois les repas et les moments festifs. Les personnels du service accueil ont organisé le séjour en amont avec l'association Robert-Debré et répondu aux besoins de chacun tout au long de ces 4 jours.

Quant à David Alexandre, directeur du séjour pour l'ENVSN, il a à la fois supervisé la sécurité sur l'eau et réalisé des animations pédagogiques à terre avec notamment une visite des ateliers techniques en lien avec les métiers du nautisme (voir photo ci-dessous). Des vocations sont peut-être nées à cette occasion ?

L'histoire de la "belle aventure"

Entre la Régate des Oursons et l'ENVSN, c'est une déjà longue histoire qui a démarré en 1999. Eric Tabarly participe aux premières éditions de la Régate des Oursons. Après sa disparition en 1998, Jacqueline Tabarly demande au directeur de l'Ecole Nationale de Voile la participation de Pen Duick II. Ce dernier ayant donné son accord, le skipper de l'époque, David Alexandre, convoie le Pen Duick II à Port-la-Forêt et découvre cet événement organisé alors à Concarneau. Il n'a cessé depuis d'y participer et son implication s'est encore accrue en 2010, date à laquelle l'ENVSN a accueilli l'événement pour la première fois. Le site est en effet idéal pour l'accueil des enfants. L'unité du lieu rassemblant hébergement, restaurant, salles, plage et espaces verts dans un espace de 7 hectares clos et sécurisé, facilite grandement l'organisation de ce type de séjour.

Le lien avec la famille Tabarly est d'ailleurs toujours très fort, Jacqueline Tabarly est la marraine de la Régate des Oursons.

La Régate des Oursons, c'est aussi la réunion de deux associations qui partagent les mêmes valeurs et s'engagent auprès des jeunes, les enfants malades pour l'une (l'association Robert-Debré), les jeunes en difficulté sociale ou familiale pour l'autre (Grand Largue) qui a bénéficié elle-même du parrainage d'Eric Tabarly à sa création en 1989. Une belle aventure à laquelle notre établissement est très attaché et fier de contribuer.

“Je pense que c’est une excellente idée de vouloir faire découvrir la voile à des jeunes qui n’en auraient peut-être jamais eu l’occasion... J’espère que ce premier contact avec la mer incitera certains à prolonger cette expérience” (Eric Tabarly)

 DSC 0086DSC 0110DSC 0749regate 2021 388

WhatsApp Image 2021 06 20 at 11.33.54WhatsApp Image 2021 06 20 at 11.33.54

 

 

 

Windmorbihan. Un nouveau capteur à Groix

Windmorbihan
Après 2 ans de travail, une petite flèche s’anime à Pen Men sur le site Windmorbihan!

Au printemps, l’équipe de Windmorbihan a installé un capteur sur l’ile d’Arz. Point central dans le golfe du Morbihan, il nous renseigne sur les spécificités de ce plan d’eau exceptionnel et notamment les effets thermiques.

C’est maintenant au tour de l’île de Groix d'être équipée, ce qui porte à 10 le nombre de capteurs vent Windmorbihan!

Ce capteur est idéalement placé à l’ouest de Groix, sans dévent, à 10m de hauteur. Il va compléter efficacement les mesures du capteur installé à Kerroch pour le plan d’eau lorientais. Il sera aussi le premier à annoncer l’arrivée des perturbations.

Merci aux partenaires: la Compagnie des Ports du Morbihan, la DIRM (Phares et Balises), Lorient Agglo, la Sellor, la mairie de Groix, l'Ecole Centrale de Nantes et l’ENVSN!

Sous-catégories

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript6175ceef441aeReCAPTCHA, Google NotAllowedScript6175ceef43f46Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.