Actualités

Orange innove lors du National d'automne et du championnat de France windsurf

75478546 2657591767596454 8202611168481640448 oLors du National d'automne et du championnat de France windsurf organisés par l'Asn Quiberon, les équipes de recherche d'Orange ont mis en place une expérimentation vidéo en Haut Débit amélioré sur le site de la compétition. Pour cela l'équipe a:
👉mis en place une bulle de connectivité par le biais d’un drone stationnaire
👉capté les images par l’intermédiaire d’un drone survolant l’évènement
👉retransmis les images en direct ou en léger différé par le biais de la bulle de connectivité

Un premier drone captif a ainsi été utilisé pour élever à environ 30 mètres de hauteur l’équipement permettant l’accès au réseau, à savoir une antenne ainsi qu’une partie des composants d’une station de base.
Un second drone mobile, équipé d’une caméra, suivait les participants de la course afin de réaliser des prises de vue aussi immersives que possible.

Les spectateurs restés à terre ont ainsi pu suivre la course équipés de casque de réalité virtuelle comme s’ils y étaient ...le vent et la pluie en moins!
Merci à Katell Henry et à l'équipe vidéo pour les photos et vidéos et à Orange pour avoir choisi l'ENVSN pour cette expérimentation, réalisée dans des conditions assez extrêmes #tempeteamélie

 

Le team Diam 24 La Boulangère prépare la saison 2020

vlcsnap 2019 11 28 20h14m58s712
Claire Leroy, team manager du Diam 24 La Boulangère, était présente à l'ENVSN fin novembre pour un stage de 4 jours, avec un groupe de 6 sportives. Elle nous présente les objectifs de ce stage :

"On est là pour préparer la saison prochaine en Diam 24. Notre objectif est de créer une dynamique pour atteindre le top 5 en 2020.

Dans le groupe, on a eu des départs, des arrivées, un retour... on a un plus grand collectif qui nous amène à faire des sélections pour l'année prochaine.

On a fait un choix sur le physique car on retourne à 220 kg avec potentiellement des gueuses, on ne sait pas trop ce que ça va donner...

Toutes les filles sont de chouettes personnes (Elodie Mettraux, Mathilde Géron, Sophie de Turckheim, Laurane Mettraux, Louise Acker et Amélie Riou), que je connais par ailleurs. J'ai fait appel à Yves Clouet, pour ses compétences et sa neutralité, pour m'aider à faire des choix et établir un plan de bataille pour le circuit 2020 ."

Au programme de la semaine :

  • une journée de navigation (cf vidéo) dans toutes les configurations pour que chacune navigue avec les autres.
  • travail en salle sur le projet de chacune des athlètes
  • tests physiques en salle de sport

Découvrez la vidéo d'une séquence d'entraînement, fimée par une caméra embarquée fixée sur le mât (images et montage : Yves Clouet)

 

 

WindMorbihan fête ses bons résultats avec ses partenaires

Discours Windmorbihan
Le Conseil Départemental du Morbihan, la Compagnie des Ports du Morbihan, la DIRM-NAMO (Phares et Balises), l'Ecole Centrale de Nantes pour les partenaires publics, Tahe outdoors, Armorique Diffusion (AD56)  la Thalasso de Quiberon, l'entreprise Fouilleul...pour les partenaires privés, étaient réunis vendredi 22 novembre à l'ENVSN pour célébrer les très bons résultats du site WindMorbihan, à l'initiative de Jean-Yves Le Déroff et de Claire de Nomazy, initiatrice du projet.

Le développement et l'enrichissement du site passe par la mise en place de nouveaux capteurs, notamment sur l'île de Groix et dans le Golfe du Morbihan. Pour cela, l'équipe est à la recherche de nouveaux partenaires, à qui cette soirée était aussi destinée.

Un projet initié en 2014

Actions

  • Equiper le littoral morbihannais en capteurs de vent
  • Afficher ces informations sur un site web en temps réel
  • Rendre le site accessible librement à tous

Objectifs

  • Sécuriser les différentes pratiques sur ce bassin très fréquenté
  • Dynamiser le nautisme et renforcer l’attractivité du Morbihan
  • Favoriser et optimiser les navigations
  • Alimenter la recherche en micro météo

Cible

  • Tous les pratiquants du nautisme : les plaisanciers et les régatiers, les pratiquants de windsurf, kitesurf, surf, char à voile, kayak, stand up paddle…
  • Les professionnels du Morbihan, ports de plaisance, centres nautiques, ostréiculteurs, pêcheurs, conchyliculteurs, navires à passagers…
  • Les touristes
 

 

Etat des lieux en 2019

Site WindMorbihan sur mobileUn site web ergonomique et responsive (s'adaptant à toutes les tailles d'écran, ordinateur, tablette, smartphone) très apprécié des usagers de la mer (professionnels, pratiquants de loisirs nautiques et touristes).
Affichant en temps réel :
- Les mesures de 7 capteurs de vent, installés stratégiquement sur le littoral
- 1 houlographe
- 10 webcams

Une fréquentation en constante hausse

Avec des utilisateurs très fidèles.

  • Près de 900 000 visites/an
  • 112 000 visites/ mois en Juillet 2019
  • 120 000 visites/ mois en Août 2019

Evolution de la fréquentation Windmorbihan

 

 

 

 

Les points forts de WindMorbihan

  • Affichage de données fiables de vent
  • Mise à disposition en temps réel
  • Interface simple et ergonomique

La réussite d’une collaboration à l’initiative de l’ENVSN

La Compagnie des Ports du Morbihan, qui souhaite développer la qualité des services aux usagers

  • La Compagnie des Ports du Morbihan gère près de 11000 places de port à flot ou à terre sur 16 sites portuaires dans le Morbihan
  • Le chiffre d’affaires réalisé en 2019 atteindra plus de 25 M d’Euros
  • Nombre de nuitées de bateaux visiteurs en 2018: 58 000 nuitées
  • 1er gestionnaire de ports de plaisance en France
  • Créateur et animateur du réseau Passeport Escale. Plus de 150 ports en Europe en 2019
  • Un effectif de plus de 275 personnes en saison dont 130 permanents

Le Conseil Départemental du Morbihan qui souhaite renforcer l’attractivité de son littoral

  • Un littoral qui s’étend sur 900 km
  • Le Morbihan, parmi les 1ers départements nautiques de France
  • Une filière nautique qui regroupe 3 200 emplois et près de 500 entreprises
  • Le nautisme, facteur d’attractivité et de rayonnement touristique
  • Le Conseil Départemental du Morbihan est l’actionnaire majoritaire de la société publique locale Compagnie des Ports du Morbihan, à hauteur de 87 %. Les collectivités locales (villes, communes, syndicats intercommunaux) viennent compléter cet actionnariat de proximité.
  • Le département du Morbihan a été le premier partenaire lors du lancement de WindMorbihan en 2014.

L’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques, établissement national de référence du nautisme, est à l’initiative du projet WindMorbihan. L’ENVSN souhaite :

  • Améliorer la connaissance du vent
  • Sécuriser les activités nautiques
  • Favoriser et optimiser les pratiques nautiques
  • Renforcer son ancrage territorial
  • Démontrer sa capacité à initier un projet innovant et à fédérer des partenaires publics et privés

Centrale Nantes apporte sa grande expertise de la mesure du vent grâce aux travaux de ses différents laboratoires :

    • 1er site européen d’essais en mer multi-technologies connectés au réseau
    • Réseau de mesures météo-océaniques
    • Expertise en dynamique de l’atmosphère côtière
    • Réseau de mesures météo-océaniques

La Direction Interrégionale de la Mer Nord Atlantique- Manche Ouest (DIRM NAMO) avec son service des Phares & Balises, est présente sur tout le littoral du Morbihan.

La DIRM accueille une grande partie des capteurs WindMorbihan, ce qui permet d’avoir des mesures de vent très fiables sur des sites très dégagés, à terre comme en mer, pour le service des usagers de la mer.

Outre les partenaires fondateurs, des annonceurs viennent chaque année renforcer le dispositif.

Pour 2019 :

N’hésitez pas à contacter la CPM ou l’ENVSN  si vous souhaitez collaborer à ce projet et profiter de cette belle plateforme web qu’est WindMorbihan!

Les perspectives

  • Continuer à développer le réseau de capteurs
  • Continuer à développer l’interface web

Les partenaires ont fait le choix d’offrir un site gratuit accessible à tous.

Les évolutions se font dès que le budget le permet, notamment grâce aux contributions  de nouveaux partenaires…

Rejoindre windmorbihan.com

Vers un renforcement de la mission de l’ENVSN sur le développement maîtrisé des activités et sports nautiques dans les territoires littoraux

signature convention Sport Mer Littoral
Lors du Conseil d’administration de l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques du 19 novembre 2019, Monsieur Gilles Quénéhervé, directeur des Sports, a signé la convention cadre 2019 – 2024 de la mission Sport, mer et littoral. Cette action est une mission d’appui relative aux politiques publiques de la mer et des territoires littoraux pour mieux accompagner les acteurs des activités sportives nautiques et les territoires littoraux dans l’atteinte de deux ambitions majeures de la France :

  • « Une ambition maritime à la hauteur d’un XXIème siècle maritime »
  • « Le développement des pratiques sportives tout au long de la vie et en tout lieu »

Le Ministère des sports et le comité interministériel de la mer (CIMer)

Le Ministère des Sports conduit une politique volontariste de soutien et de valorisation du développement des pratiques sportives tout au long de la vie et en tout lieu. Cette stratégie s’inscrit dans la mise en œuvre des orientations politiques ministérielles qui s’insèrent plus globalement dans un contexte et une perspective exceptionnels, liés à l’attribution des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à la France.

Le ministère des sports participe aussi, dans le cadre du Comité Interministériel de la Mer, à mettre en œuvre des actions pour une «Une ambition maritime française à la hauteur d’un XXIème siècle maritime » en particulier autour de la mesure « Génération Océan 2024 ». Les actions de la mesure « Génération Océan 2024 » doivent être un levier pédagogique ludique et puissant de connaissance de l’espace maritime et du littoral français, du développement des sports nautiques et du développement des territoires mais aussi de la valorisation des métiers de la mer.
La « Génération Océan 2024 » contribuera à l’augmentation des pratiquants (objectif d’une augmentation de 3 millions de pratiquants) à court et long terme (logique de ‘passeurs’). Elle contribuera à l’Héritage JOP 2024.

Une mission nationale d'appui

Pour conduire ses interventions, le ministère des sports s’appuie sur différents réseaux d’acteurs, de services déconcentrés et d’établissements publics, afin de répondre aux multiples enjeux d’accompagnement, d’expertise et de proximité territoriale. Dans cette perspective, le Ministère des Sports demande à l’ENVSN, via la mission Sport, Mer et Littoral, d’animer un réseau qui a pour vocation de renforcer et soutenir les politiques sportives du Ministère des Sports, par une approche raisonnée et agile dans le champ d’activité des sports de nature sur les zones littorales et l’espace maritime français.

Avec l’intégration du ministère des sports au CIMer en décembre 2018, le Ministère des Sports a missionné l’ENVSN et ses deux missions d’expertise (Sport, Mer et Littoral et le SNOSAN) pour l’accompagner dans la mise en œuvre des mesures relatives aux activités sportives nautiques :

  • Intégration des activités sportives nautiques dans les documents stratégiques de façade et les outils de planification des territoires littoraux (volet littoral des SCOT, Schéma de mise en valeur de la mer…)
  • Inciter les acteurs des sports nautiques à participer au groupe de concertation sur l’environnement marin
  • Veiller à la rénovation du dispositif des zones de mouillages et d’équipements légers (ZMEL) et accompagner le développement de mouillage moins impactant
  • Participer à la lutte contre l’érosion du trait de côte par la recomposition spatiale des territoires littoraux avec une évaluation de l’impact sur les activités nautiques
  • Améliorer l’offre de formations maritimes dans les DOM : en intégrant les formations éducateurs sportifs (mission spécifique en Martinique)
  • Favoriser l’employabilité des ultramarins dans les bassins régionaux à majorité anglo-saxonne en permettant une équivalence entre le brevet de capitaine 200 Voile et le Yacht Master
  • Intégrer les métiers d’éducateurs sportifs dans les actions relatives aux métiers de la mer - plan d’action pour faire connaître les métiers de la mer (semaine de l’emploi maritime, DSF)
  • Accompagner le développement des sports nautiques pour tous et JOP 2024 : Génération Océan 2024
  • Participer et promouvoir le réseau Génération Mer
  • Favoriser la mise en œuvre d’actions spécifiques sur les sports nautiques dans la mesure « Territoires maritimes et littoraux à valeur d’expérience »
  • Soutenir le savoir-faire français à l’international dans le domaine du nautisme

Dans ce contexte, la mission Sport, Mer et Littoral évolue vers notamment davantage de veille, d’observation et d’analyse afin de s’adapter à l’ambition de la France pour son espace maritime et son littoral et aux nouveaux contextes sociétaux. Elle aura un axe de travail spécifique sur l’accompagnement des acteurs de nautisme pour être acteur de la préservation des milieux marins et de nos océans autour de deux nouvelles conventions partenariales avec l’Agence Française de la Biodiversité – futur Office Français de la Biodiversité et le réseau Canopé – opérateur de l’Education Nationale sur l’innovation pédagogique.

La mission Sport, Mer et Littoral

Avec le Grenelle de la Mer en 2009, le ministère en charge des sports a renforcé l’expertise au sein de ces services sur les zones littorales et l’espaces maritimes en créant au sein de l’ENVSN la mission « Groupe Ressources Littoral » (GRL). Cinq plans d’action pluriannuels ont été signées entre le ministère, l’ENVSN et le PRNSN, conformément aux orientations ministérielles et à la stratégie définie par les textes relatifs à la mise en œuvre des mesures en faveur du développement maîtrisé des sports de nature.
Depuis 2011, la direction des sports (DS) et la direction de l’eau et de la biodiversité (DEB) ont initié un partenariat entre l’Agence des Aires marines Protégées (AAMP) qui est devenue Agence Française de la Biodiversité (AFB), l’ENVSN et le PRNSN afin de contribuer au développement maîtrisé des sports de nature dans les territoires littoraux, principalement sur la gestion intégrée des aires marines protégées et la mise en œuvre des politiques publiques concernant le milieu marin, notamment en partenariat avec l’Agence. Depuis 2016, la direction des sports (DS) avec le Direction de l’Eau et de la Biodiversité du ministère de la Transition écologique et Solidaire (MTES) ont missionné l’ENVSN pour accompagner la mise en œuvre de la mesure 027-NAT2 de la Directive cadre stratégique pour les milieux marins qui vise à intégrer les différents enjeux relatifs à la protection du milieu marin dans les formations et examens des personnes qui exercent une activité de loisir sur l’espace maritime. Ceci permettra une meilleure prise en compte de ces enjeux et une limitation des impacts dont ils peuvent être la source en leur fournissant des outils et des recommandations pratiques.

 

Actu SNOSAN : bilan de la saison estivale 2019

lifebelt 4148444 640
L'été est terminé, c'est l'heure du bilan de la saison pour le Système national d'observation de la sécurité des activités nautiques.

Découvrez la synthèse des opérations de secours recensées du 1er mai au 30 septembre relatives à la plaisance et aux activités de loisir nautiques sur cette page.

Cette saison 2019 s'est inscrite dans le contexte suivant :
-Un secteur de l'industrie nautique qui a confirmé en amont son dynamisme en termes de vente de navires, d'équipements et de secours (Sources: chiffres-clés de la FIN 2017-2018, édition 2019, p 14 et s.)
-Une saison servie par une météo clémente voire caniculaire à plusieurs reprises.
-L'entrée en vigueur au 1er juin 2019 de la division 240 relative à la sécurité des navires de plaisance sur des embarcations de longueur inférieure ou égale à 24 mètres, dont la
rénovation s'était notamment appuyée sur certaines observations et propositions du SNOSAN.

Les statistiques présentées font globalement apparaître une baisse générale du nombre d'opérations par rapport à l'été 2018 qui avait été particulièrement élevé. Cette baisse relative ne doit pas dissimuler pour autant l'augmentation de certains indicateurs.
Enfin, l'été 2019 a connu des événements qui ont douloureusement marqué les esprits :
-Décès de trois sauveteurs de la SNSM et d'un pêcheur aux Sables d'Olonne le 7 juin,
-Décès de trois enfants à bord d'un bateau de plaisance à moteur au large d'Agon-Coutainville le 12 août,
-Ou encore les décès de 2 personnes du fait de l'hélice, l'une aux Glénan juste avant la saison et l'autre à Pornichet le 7 août.

Sous-catégories