Actualités

Ange Margaron, 3è jeune aux championnats d'Europe paravoile

Paravoile
Article paru sur le site de la FFVoile

Et un et deux et trois… et quatre médailles ! Les jeunes tricolores ont réussi l'exploit de renouveler l'exploit sur le Championnat d'Europe Paravoile en décrochant 4 breloques au total, comme en 2018 en Autriche. Mention spéciale à Edouard Champault, médaillé de bronze au classement général et sacré Champion d'Europe Jeune comme l'an passé. Comme la saison dernière le titre est revenu à la légende Polonaise Piotr Cichocki, vainqueur de 10 des 11 courses disputées pendant la semaine sur le beau plan d'eau espagnol. Il a devancé une autre légende du Hansa 303, le Portugais Joao Pinto, des « vieux de la vieille » impressionnés par la jeune garde tricolore, qui les a poussé à donner le meilleur d'eux-mêmes pour rester aux avant-postes !

Malgré un plan d'eau compliqué, avec des grosses rotations de vent accompagnées d'une houle et d'un clapot serré, la jeune délégation tricolore a livré une belle bataille sur l'eau pour le plus grand plaisir de leur coach, Frédéric Magnier. « C'est une fantastique performance. Ca a été un grand plaisir d'accompagner cette équipe, de voir ces jeunes performer et ne rien lacher tout au long de la semaine. J'ai senti un vrai respect de la part des « anciens » de la discipline, notamment Piotr (Cichoki) et Joao (Pinto), qui ont fini devant mais qui ont été impressionnés aussi par les performances des tricolores ! On a eu la chance d'avoir une super ambiance de groupe, avec des garçons qui s'entendent super bien et qui ont donné le meilleur d'eux-mêmes sur ce championnat. C'est très prometteur pour la suite. Sur le podium finale, Joao leur a dit « vous êtes la relève » ; je crois qu'ils ont gagné le respect des ténors de la classe avec leurs performances, sur lesquelles il faut maintenant s'appuyer pour progresser. Rendez-vous en juin pour le Championnat de France ! »

Réaction d'Edouard Champault (Champion d'Europe Jeunes Paravoile) : « C'était une semaine vraiment top du côté d'Alicante avec toute l'Equipe Paravoile. Il y avait une bonne trentaine de bateau avec la plupart des spécialistes du Hansa. Je découvrais ce plan d'eau particulièrement technique, difficile à gérer avec du vent léger et un clapot serré qui obligeait à être très concentré pour faire avancer le bateau. Mais ça ouvrait le jeu et ça c'était cool, ça permettait de rabattre les cartes à tous les moments. Ca a été une belle bataille avec les autres Français et le résultat global montre que tout ce qui a été mis en place autour de notre groupe marche super bien. On a vraiment une belle équipe, on ne se fait pas de cadeaux sur l'eau mais à terre l'ambiance est géniale entre nous. On a déjà hâte de se retrouver en Juin pour le Championnat de France ! »

Les résultats des Bleus :

3e (et Champion d'Europe Jeunes) : Edouard Champault (APCC Nantes)

4e (vice-champion d'Europe Jeunes) : Tom Mallet (CVLM)

5e (3e au classement Jeunes) : Ange Margaron (CC Nouméa)

7e (4e au classement Jeunes) : Gauthier Bril (Ancre)

25e : Jérome Dard (École de Voile de Berck-sur-Mer)

Toutes les infos : http://www.cvolympicweek.com

Les Foils Journées de l'ENVSN 2020 - Baie de Quiberon 6è édition

FOILS JOURNEES DE LENVSN
Notre événement est reporté à l'automne, dans la mesure du possible. Le maintien des épreuves sportives organisées par le Yacht Club de Carnac et l’ASNQuiberon sera décidé par les clubs.

 

Les Foils Journées de l'ENVSN - Baie de Quiberon reviennent du 17 au 19 avril 2020!

Le programme est le suivant

  • Salon d’exposition et d’essai du matériel foil mis à disposition des constructeurs
  • Etape du championnat de Bretagne Windfoil et Kitefoil organisée par le Yacht Club de Carnac
  • Régate inter-série de monocoques solo volants organisée par l’ASNQuiberon

L'entrée est libre. Il suffit de vous présenter le jour même avec votre équipement (combinaison intégrale et chaussons obligatoires), votre licence FFVoile 2020 et de justifier d'un bon niveau de pratique (les mineurs doivent être accompagnés). L'ENVSN fournit le casque et le gilet impact.

Les essais sont gratuits et seront ouverts sur les 3 jours de 10h à 12h et de 13h à 17h30 (sous réserve des conditions météo).

Pour participer aux essais, vous devez  :

  • être titulaire d’une licence FFVoile annuelle 2020  (loisir ou compétition) ou d’une licence journalière.

(L’ENVSN ne délivre pas de licence FFVoile, merci de vous rapprocher d’un club près de chez vous !)

  • venir obligatoirement avec votre combinaison intégrale et vos bottillons (chaussons montants)

L’ENVSN vous fournira casque et gilet à impact

  • Inscription le jour même et sur place sur notre espace dédié aux essais sur le village des Foils Journées
  • La liste des constructeurs et des bateaux à essayer sera diffusée une semaine avant l’événement

Un service de  restauration rapide sera disponible à la cafétéria de l’ENVSN

Si vous souhaitez réserver une chambre sur place dans notre hébergement et des dîner, vous pouvez demander un devis sur notre site internet sur le lien suivant :

Demande de devis et réservation d’hébergement et/ou  restauration

Autorisation parentale pour les mineurs

 

Photo Antoine Dujoncquoy
Vidéo Adrien Fréville

#50ans - 2012, l'ENVSN aux Jeux paralympiques de Londres

Equipe du pôle paralympique
En 2012, les équipes de voile paralympiques s'entraînent au pôle de l'ENVSN.
Bruno Jourdren, Nicolas Vimont-Vicary et Eric Flageul en Sonar et Damien Seguin en 2.4mR font partie de la sélection olympique et naviguent à Weymouth.
Pour Damien Seguin, c'est la 3è participation en 2.4mR (🥇à Pékin et 🥈à Athènes) et la seconde participation pour le sonar français (🥈 à Athènes).
Pour ce dernier, c'est une petite déception. En effet, les vice-champions du monde 2012 puis futurs champions du monde 2013 et 2014, termineront au pied du podium. Quatrièmes l'avant-dernier jour, avec de bonnes chances d'atteindre la 2è ou 3è place, ils voient leurs espoirs disparaître avec l'annulation des courses du dernier jour, faute de vent. Le même scénario se produit pour Damien, le porte-drapeau de la délégation, qui finit lui aussi à la 4ème place.
Mais ces jeux de Londres seront aussi les premiers où les épreuves paralympiques bénéficient d'une large couverture médiatique et de l'adhésion du public qui remplit les stades. "Un événement sportif à part entière, une expérience sportive et humaine exceptionnelle." (Eric Flageul)
Sur la photo ci-contre prise à l'ENVSN un peu avant les Jeux, on trouve, en plus des sportifs mentionnés, Jean Minier et Jean-Yves Le Roux de la Fédération Française Handisport, Kevin Cantin, coureur en 2.4mR et l'équipe de l'ENVSN : Fabrice Levet Jean-Jacques Dubois, Thierry Poirey, Jean Yves Le Déroff et Olivier Lerouge.

Interviews des entraîneurs et photos :

 

SonarDélégationDamien Seguin
JO Londres

#pôlenumérique. Des formations en ligne en bonus pour les stagiaires

elearning
L’ENVSN organise un DEJEPS réservé aux sportifs de haut niveau voile. 50% de la formation est dispensée en ligne.

Voir La formation hybride du DEJEPS réservés aux SHN de la FFVoile – Exemple de parcours de formation en ligne

En collaboration avec la FFVoile et l’offre de formation de l’ENVSN, il est proposé aux stagiaires d’approfondir certains contenus en validant tout ou partie de certains dîplomes fédéraux (via les dispositifs de formation en ligne)

Un intérêt commun

Que ce soit pour l’ENVSN, pour la FFVoile ou pour les stagiaires, cette stratégie présente de l’intérêt pour l’ensemble des acteurs.

  • Pour les stagiaires, c’est un moyen d’approfondir des connaissances sur une thématique spécifique et de compléter leur CV avec des dîplomes fédéraux.
  • Pour la FFVoile, c’est un moyen de former et « recruter » des acteurs ayant une bonne connaissance technique de l’activité souvent utile à l’encadrement « bénevole » sur des thématiques diverses (arbitrage, formation de cadre, etc.)
  • Pour l’ENVSN, c’est un moyen d’enrichir l’offre de formation, de faire des liens entre le DEJEPS voile SHN et les formations fédérales mais aussi d’inciter les stagiaires à approfondir des thématiques de travail.

Quelques exemples

La FFVoile et plusieurs de ses départements développent des modules de formation à distance. C’est le cas de la commission centrale d’arbitrage (voir Se former en ligne à l’arbitrage à la FFV).Ainsi, dans le cadre du DEJEPS, une journée de formation en présentiel est organisée sur la thématique arbitrage en partenariat avec la Commission centrale d'arbitrage. En préparation de cette journée, les stagiaires sont invités à s’évaluer via des quiz et, s’ils souhaitent approfondir la thématique, ils sont invités à s’inscrire et suivre un module de 40h de formation en ligne qui leur permet de valider la partie théorique de la formation d’arbitre régional ou national. Pour certains stagiaires, ce sera une obligation de suivre et valider ce cours.

Olivier Lerouge

Labellisation Grand INSEP: l'ENVSN en bronze


Cérémonie Grand Insep pteL'ENVSN vient de recevoir le label bronze du réseau grand INSEP. L'établissement a rejoint officiellement le maillage territorial piloté par l’INSEP lors d'une cérémonie de remise des Labels le 4 février 2020, en présence de Madame la Ministre des Sports Roxana Maracineanu et du Directeur Général de l’INSEP Ghani Yalouz, et de Jean-Jacques Dubois et Yves Noesmoen pour l'ENVSN.
Le label grand INSEP est une marque de qualité accordée aux centres qui répondent aux exigences de la performance sportive de haut niveau. Cette marque s’inscrit dans une dynamique collaborative d’amélioration continue. Les quatre nouveaux centres labellisés renforcent donc le réseau national d’accompagnement du sport de haut niveau. L’ENVSN, le CRJS Petit-Couronne, le CNSD ainsi que TSF Voiron seront pour le réseau grand INSEP
des atouts afin de faire rayonner l’expertise sportive française. A quelques mois des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 et à quatre ans de ceux de Paris 2024, le réseau grand INSEP compte désormais vingt-six centres labellisés. Ces centres ont pour mission première d’accompagner les sportifs de haut niveau et leur encadrement vers l’excellence. La volonté de l’INSEP et du réseau grand INSEP est de garantir l’environnement de la performance du sportif de haut niveau, « où qu’il vive, où qu’il s’entraîne, où qu’il se prépare à gagner ».
L’intégration des quatre nouveaux centres labellisés s’inscrit pleinement dans l’ambition de fédérer, faire travailler en réseau et favoriser la progression des centres d’entraînement sur l’ensemble du territoire. La période 2020 – 2024 marquera par ailleurs la nouvelle campagne de candidature et de
labellisation des centres du réseau grand INSEP. Tous les centres ayant précédemment été labellisés seront audités selon de nouveaux critères (basés sur les ressources structurelles
et les fonctions métiers) afin qu’ils puissent continuer de garantir un accompagnement adapté aux sportifs de haut niveau.

carte Grand Insep

Sous-catégories