Actualités

Module Eaux vives pour les BPJEPS canoë-kayak

Module eaux vivesLes stagiaires du BPJEPS canoë-kayak ont commencé le module "eaux vives", avec au programme :

  • Au stade d'eau vive d'Inzinzac-Lochrist : réglementation, sécurité, péda et navigation technique en slalom
  • Sur le Haut Ellé : navigation et techniques de sécurité
  • Sur le Scorff : navigation en bateau de descente

Merci à Antoine Laudrin pour les images

Module sport et handicap pour les BPJEPS voile multi-supports

BP voile
Pendant 2 jours, les stagiaires du BPJEPS voile multi-supports ont suivi un module "sport & handicap", dont l'objet est d'informer et sensibiliser les futurs moniteurs de voile au thème du handicap et de l'inclusion, avec Antoine Laudrin, référent régional du comité paralympique sportif français et Hassan Hafssa, du Comité départemental du Morbihan de la Fédération Française Handisport et des apports de la Fédération française de sport adapté

😉 Avec un clin d’œil admiratif à Damien Seguin

Dessin Damien seguin

BPJEPS kitesurf : la 40ème promo a fait sa rentrée

BPKite2021
Le 25 janvier, 9 stagiaires ont intégré la formation BPJEPS kitesurf qui se trouve être la 40ème depuis la création du BPJEPS glisses aérotractées en 2003, ce qui représente plus de 350 moniteurs formés à l'ENVSN. =>Pour en savoir plus sur la création du diplôme, lire l'article de Pascale Bouton paru dans les Cahiers de l'ENV en 2006.

Bienvenue à la FK40

Ce sont donc 7 garçons et 2 filles qui se destinent à intégrer cette profession en suivant la formation dite initiale, pilotée par Loïc Soufflet comme les années précédentes. Une seconde promo les rejoindra en mars pour une formation allégée réservée aux détenteurs d'un autre BPJEPS. Cette année, pas de méditerranéen dans le groupe, ceux-ci ayant logiquement rejoint la formation mise en place par le CREPS de Montpellier.

Sécurité et projet au programme

Après la matinée de lundi consacrée à la présentation de la formation, marquée par la présence du président du jury Yves Belliard, d'Alex Cornu, directeur et d'Yves Noesmoen, directeur adjoint, les stagiaires ont attaqué le programme sans délai. Les 4 UC sont les suivantes:

      • UC1 : Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure
      • UC2 : Mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure
      • UC3 : Conduire une séance, un cycle d’animation ou d’apprentissage dans le champ de la mention « Glisses aérotractées et disciplines associées »
      • UC4 : Mobiliser les techniques de la mention « Glisses aérotractées et disciplines associées » pour mettre en œuvre une séance ou un cycle d’apprentissage

Pour les deux premières semaines, l'accent est mis sur la sécurité avec notamment:

-L'intervention de Gwen Kerisit en salle et sur l'eau avec l'apprentissage des manoeuvres en bateau à moteur pour l'encadrement des activités nautiques

-L'intervention de Claire de Nomazy sur la prise d'informations météo, mise en pratique par des briefings météo par les stagiaires

-La visite du CROSS d'Etel et de la station SNSM de Quiberon par David Alexandre

Par ailleurs, les nouveaux "élèves" seront encadrés par leurs homologues du BPJEPS voile en 7.5 et effectueront des tests techniques en kite en fin de semaine pour profiter des conditions de vagues et de vent prévues.

 

BPkite bateau moteur

 

 

 

 

Le CFA de l'ENVSN est sur les bons rails

CFAIl n'a pas encore deux mois d'existence et le CFA des métiers de la voile et des sports nautiques est déjà bien lancé. A ce jour, 10 contrats de formation en apprentissage ont été signés, 6 apprentis viennent d’entrer en formation : 2 stagiaires en formation BPJEPS canoë-kayak et 4 en BPJEPS kitesurf (« Glisses aérotractées »). 4 contrats sont déjà signés pour des entrées en formation du mois de mars en BPJEPS surf et BPJEPS kitesurf (parcours allégé).

D’autres futurs entrants en BPJEPS surf, kitesurf (parcours allégé) et en BPJEPS et DEJEPS voile pourront également bénéficier de ce statut qui profite aussi bien aux stagiaires qu'aux structures qui les emploient (cf article).

A l’ENVSN, les formations professionnelles pour les diplômes d’encadrement sportif (BPJEPS, DEJEPS) sont réalisées en alternance depuis de longues années et un réseau de tuteurs compétents a été constitué. L’expérience accumulée dans ce domaine facilite notre passage à l’apprentissage

Nous nous félicitons de la signature d'un partenariat avec l'UCPA pour l'accueil de 6 apprentis en kitesurf, dans les 2 parcours de formation.

A noter que l'aide financière exceptionnelle versée aux employeurs qui embauchent un apprenti préparant un diplôme de niveau licence ou inférieur, initialement prévue jusqu'au 28 février, a été prolongée au moins jusqu'au 31 mars.

Cette aide s’élève à 5 000€ en première année pour les apprentis mineurs et 8 000€ pour les apprentis majeurs. Toutes les entreprises embauchant un apprenti de niveau licence maximum peuvent bénéficier de cette aide, sans condition pour les entreprises de moins de 250 salariés.
Grâce à cette mesure, les jeunes de moins de 20 ans embauchés en apprentissage ne coûtent rien à l’entreprise en termes de rémunération sur leur première année de contrat dans l’entreprise. Au-delà de 20 ans, le reste à charge pour l’entreprise va de quelques euros à 175 euros par mois jusqu’à 25 ans.

Les structures qui souhaitent recruter un apprenti peuvent prendre contact avec l'ENVSN. Ecrivez au Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou appelez le 02 97 30 30.

 

Circuit SailGP : mixité au programme en 2021

SailGP selection
En cette fin janvier, par une météo bretonne douce et humide, Billy Besson est de retour à l'ENVSN. Cette fois, il ne s'agit pas pour lui de naviguer sur son ETF26 qui est stationné devant les hangars mais sur un des skiffs à foil de l'ENVSN, le WASZP en l'occurence. Avec lui, deux figures bien connues elles aussi, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz, qui ont délaissé pour l'occasion leur 470.

Objectif : une femme au moins par équipe sur le circuit SailGP 2021

Les deux sélectionnées olympiques aux prochains Jeux de Tokyo ont décidé de candidater pour entrer dans l'équipe SailGP France.

En effet, les organisateurs du circuit ont imposé d'intégrer au moins une femme par équipe nationale, et ce dès la première épreuve de l'année qui est prévue les 24 et 25 avril aux Bermudes.

LONDRES - 22 Octobre 2020 - Suite à l'annonce de sa campagne Race for the Future visant à accélérer le changement vers un avenir plus responsable, SailGP annonce aujourd'hui sa première grande initiative de diversité, d'équité et d'inclusion. Le championnat mondial lance un vaste programme pour accélérer la formation et le développement d’athlètes féminines en vue de leur participation à SailGP. Voir la suite

Le circuit SailGP est une compétition mixte depuis l'origine mais en 2019, Marie Riou était la seule femme parmi les 30 participants.

En tant que leader de l'équipe nationale, Billy Besson s'est donc attelé au recrutement d'une ou deux athlètes féminines qu'il a pré-sélectionnées en fonction de leurs résultats notamment.

La sélection consiste à naviguer sur support à foil puis à réaliser un entretien et des tests physiques...dont sont exemptées Camille et Aloïse qui sont déjà très affûtées.

Une autre séquence aura lieu début février pour d'autres athlètes.

Preparation WASZP

 

 

 

Sous-catégories