Actualités

Championnat de France espoirs extrême glisse : jour 3

Communiqué FFVoile

Ils sont nés en 2004 et ils auront 20 ans en 2024. Héloïse, Mathéo et Hugo participent au Championnat de France Espoirs Extrême Glisse dans la catégorie Kitefoil. Impressionnés par les leaders que sont Poema, Mathilde, Benoit et Anthony ils apprennent à chaque sortie sur l’eau en regardant du coin de l’œil les références d’aujourd’hui et en rêvant à leurs futures victoires… en 2024. #GENERATION2024

Hugo Gaborit : « l'une des difficultés lors de ce Championnat est de savoir avec quelle aile je dois partir sur l'eau. Moi j'attends les informations des arbitres qui sont sur l'eau. Aujourd'hui je suis sorti avec une 10,5m², c'était bien. Quand je vois que Benoît et Anthony partent avec des ailes de 19m² cela fait un peu peur. Moi je me fais déjà arraché en 10.5 alors avec une 19m²… mais ils sont bien plus grands et plus lourds que moi. Sur l'eau je bataille avec Mathéo et Héloïse. Aujourd'hui Chloé était à côté de moi sur une course mais normalement  elle est plus forte que nous. En 2024 j'aurai 20 ans et j'adorerais que le kitefoil soit une discipline aux Jeux Olympiques. Je suis encore un peu jeune pour y penser mais j'adorerais y participer. »

Mathéo COGUIEC : « Je pratique le Kiteboard depuis l'âge de 10 ans, mais je débute en Foil. Avant je ne pratiquais que le Freestyle. Pour le Championnat de France Espoirs je me suis également inscrit en TTRacing. Avec Hugo nous avons le même âge et le même niveau donc c'est vrai que l'on joue un peu tous les deux. Pour l'instant Hugo est devant moi mais la compétition n'est pas finie… Les conditions de vent sont assez légères et il fait beau donc c'est parfait. En 2024 j'aurai 20 ans et j'aimerai bien me qualifier car les Jeux Olympiques c'est grand ! »

Héloïse Pegourie : « En 2024 j'aurai 20 ans et mon objectif c'est d'être la représentante Française aux Jeux Olympiques de Paris 2024 en Kitefoil. J'ai débuté ce projet avant de savoir que le kiteboard allait devenir une discipline olympique. J'ai déjà quelques partenaires qui m'accompagnent dans cet objectif. Je progresse lentement mais sûrement. Aujourd'hui les filles comme Poema et Mathilde ont un meilleur niveau que moi mais je profite de la compétition pour progresser sur des aspects techniques et tactiques qui sont plus difficiles à travailler en entrainement. »

Au classement général, les duels pour la première place se poursuivent. Aujourd'hui après deux courses Benoit accentue sa place de leader avec deux victoires devant Anthony et Faodren. C'est donc dans cet ordre que se compose pour l'instant le podium provisoire des kiteboards foil garçons. Chez les filles, la bataille entre Poema et Mathilde est de très haut niveau. Lors de la course n°6, la première de la journée, c'est Poema qui gagne et qui revient à égalité de points avec Mathilde. Mais Mathilde ne se laisse pas faire et remporte la course 7 tandis que Poema ne termine pas. Mathilde reste donc ce soir première au classement général devant Poema et Chloé Heurtault la locale de l'étape puisque la jeune fille est licenciée au YC Carnac.

Résultats du jour

Championnat de France espoirs extrême glisse : jour 2

Communiqué FFvoile

C’est avec des conditions encore très légères que les kiteboaders ont rejoint leur zone de course aujourd’hui vers 17h30. Des conditions météorologiques idéales pour les estivants de la Baie de Quiberon, qui ont tout de même permis au comité de course de valider 2 courses. Et quel spectacle ! Sous des belles lumières de fin de journée les kiteboarders ont fait voler leurs ailes multicolores à une vitesse incroyable étant donné le peu de vent. Les 19 jeunes inscrits dans cette catégorie du Championnat de France Espoirs Extrême Glisse (12 garçons et 7 filles) ont démontrés tout leur savoir-faire pour le plus grand plaisir des yeux.

Au classement général chez les garçons, la bataille fait rage entre Anthony Picard (club : KWM Villeneuve-lès-Maguelone) qui était en tête du classement ce matin et Benoit Gomez (club : CV Arcachon) son dauphin. Benoit remporte les deux courses du jour tandis que Anthony termine lui deuxième à chaque fois.

Anthony Picard : « Je m'en veux un peu car sur la première course j'étais en tête sur le premier bord, mais j'enroule la mauvaise bouée. Du coup Benoît passe devant moi. J'essaie de le rattraper, j'allais plus vite mais la fin du parcours a été trop courte. Sur la seconde course, je chasse Benoit mais à la fin je n'avais plus de jus. Naviguer en foil avec des ailes à boudin (ndlr : ailes gonflables) c'est très physique et avec 19m² j'étais un peu surtoilé. »

Benoit Gomez : « C'était une bonne journée pour moi. Je gagne les deux courses du jour. Sur la première je bénéficie de l'erreur d'Anthony. J'avais tenté un départ bâbord mais il m'a bien fermé la « porte ». J'étais donc derrière lui jusqu'au moment où il se trompe de bouée. Sur la seconde course je fais la course en tête du début à la fin. Les conditions étaient assez similaires à hier, je suis sorti avec 19m² c'était assez physique. »

Chez les filles Poema Newland (club KSL Leucate) a mis la pression sur la jeune Mathilde Garandeau (club YC Mauguio Carnon) en remportant une course, mais Mathilde a su faire parler son expérience de « régatière », elle qui a pratiqué pendant de nombreuses années le windsurf en Bic293 (Championne de France Minimes 2016 Bic293). Elle remporte également une course et converse la tête du classement général ce soir.

Mathilde Garandeau : « C'est certain que mon expérience de planchiste en Bic 293 m'apporte beaucoup sur une compétition comme celle-ci. Cela m'aide pour mon positionnement au départ et aussi pour les angles quand je vise les bouées. Je gagne une course aujourd'hui et je suis toujours en tête du classement général. »

Poema Newland : « Je ne suis pas très contente de ma journée. Les conditions étaient assez similaires à hier avec un vent plus stable mais je fais des erreurs qu'il faut que je corrige notamment avec mon nouveau foil. Je remporte quand même une course. C'était assez physique sur le plan d'eau car je suis sortie avec une aile de 17m².»

Résultats du jour

Le championnat de France espoirs extrême glisse a commencé

Communiqué FFvoile

C’est dimanche 19 août à 18h00 que le Président du Comité de Voile du Morbihan, Philippe Meunier, a ouvert le Championnat de France Espoirs Extrême Glisse 2018 en compagnie de l’ensemble des officiels qui ont œuvré à la mise en place de cette compétition. Pendant 5 jours les meilleurs espoirs en funboard et kiteboard s’affronteront sur le magnifique plan d’eau de la baie de Quiberon. Au total ce sont 147 jeunes venus de 12 régions différentes qui vont se disputer les 7 titres de Champions de France.

2 disciplines pour 7 titres

Du 19 au 24 août, à Quiberon dans l'enceinte de l'Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques 147 jeunes de moins de 20 ans vont régater soit en Kiteboard soit en Funboard. Ce sont donc des jeunes habitués de la glisse qui vont se retrouver dans l'une des 7 catégories :

-        Kiteboard - Foil - Filles et Garçons

-        Kiteboard - TwinTip Racing - Filles et Garçons

-        Funboard - RRD120 - Filles et Garçons

-        Funboard - F31 - Open

Des prévisions légères

Le spectacle aura bien lieu en baie de Quiberon, mais les prévisions météo annonçant du vent léger la semaine prochaine vont obliger les coureurs à être patients et au comité d'organisation à être réactif.

« Les prévisions météorologiques annoncent peu de vent dans la journée. Nous allons donc sûrement courir en fin de journée avec du vent thermique. Aujourd'hui pour la journée d'entrainement nous avons eu de belles conditions en fin d'après-midi si nous avons cela toute la semaine ce serait parfait.» évoque Didier Flamme - Principal Race Officer de l'évènement.

Pour demain le briefing des coureurs est prévu à 11h avec une mise à disposition dès 12h si le vent est de la partie.

Vidéo de la manche d'entraînement

Championnat de France espoirs extrême glisse : jour 1

Communiqué FFVoile

Tel que prévu il aura fallu s’armer de patience en baie de Quiberon pour découvrir les premières courses du Championnat de France Espoirs Extrême Glisse 2018. Et ce sont les kitefoils qui ont eu l’honneur d’ouvrir le Championnat. Les 16 jeunes sont partis sur l’eau en fin d’après-midi dans un vent léger de 8 à 10 nœuds et ont validé trois courses dont une dernière dans la brume par 10 à 12 nœuds de vent. Des conditions évolutives qui ont obligé les compétiteurs à composer avec leurs choix d’ailes du départ et à allumer leurs phares antibrouillard !

Anthony Picard - KWM : « Je suis venu l'année dernière à Brest, j'avais terminé 2nd. Aujourd'hui ça va. Je ne suis pas très content de ma première course car je suis un peu hors cadre du coup je finis 2ème. Lors de la 2ème course j'ai mieux travaillé mes angles et je suis arrivé premier. Dans la dernière course, je suis tombé lors d'un jibe sur la dernière partie du parcours ce qui a permis à Benoit de me doubler. Je suis sorti avec une aile de 17m². Au début j'étais un peu light, mais comme le vent est monté j'étais mieux. »

Benoit Gomez - CVA : « c'est ma deuxième participation au Championnat de France Espoirs. D'habitude, je navigue surtout en TwinTip Racing, car je vise la préparation aux JOJ. Ici, je vais essayer de faire les deux, notamment pour maintenir mon niveau en foil que je pratiquais l'année dernière. Aujourd'hui je fais 3, 2 et 1. J'étais un peu surtoilé en 19m². A la fin le vent est monté avec la brume,  c'était puissant. L'objectif c'est la première place, pour l'instant je dois être second donc il va falloir que je fasse mieux pour passer devant Anthony. »

Mathilde Garandeau, YCMC : « C'était une journée un peu compliquée, car à terre nous avons eu du mal à estimer la force du vent. Je ne savais donc pas quelle taille d'aile prendre. Je suis sortie bien toilée mais avec le vent qui est monté à la fin, j'avais un peu trop de toile. C'est ma première participation à un Championnat de France Espoirs. C'est aussi ma première compétition en foil. J'ai fait 2, 1 et 1 aujourd'hui chez les filles. Je commence bien, je suis contente. »

Demain les prévisions météorologiques annoncent des conditions similaires. Espérons que le vent monte un peu plus tôt et un peu plus fort afin que le Comité d'organisation soit en mesure de faire courir toutes les flottes.

Formation longe côte / marche aquatique

171115Longe cote12 pte
Le Longe Côte et la Marche Aquatique sont deux noms pour qualifier une même discipline sportive qui consiste à marcher en milieu aquatique au bon niveau d’immersion (à une hauteur d’eau située entre le nombril et les aisselles) avec et sans pagaie.
La FFRandonnée, délégataire de l’activité par le ministère des Sports, édicte dans son mémento fédéral «Pratiquer – Encadrer – Organiser des activités de marche et de randonnée pédestre» l’ensemble des recommandations, les règles techniques et de sécurité pour la pratique, l’encadrement et l’organisation des activités de marche et de randonnée pédestre. Il impose notamment la présence d’un Animateur diplômé Longe Côte/Marche Aquatique et d’un assistant par tranche de 20 pratiquants.
L’encadrement contre rémunération doit répondre conjointement aux exigences légales du L212-1 du code du sport, à savoir des diplômes ou titres à finalité professionnelle (TFP) ou certificat de qualification professionnelle (CQP) permettant l’encadrement d’activités sportives contre rémunération pour la discipline considérée.
Aucun diplôme, TFP ou CQP ne valide pour le moment l’ensemble des compétences requises pour l’encadrement contre rémunération du LONGE CÔTE/MARCHE AQUATIQUE (LC/MA).
Les diplômes nautiques assurent une bonne connaissance de la mer, des courants mais pas nécessairement dans la zone de pratique.
La FFRandonnée organise des formations d’encadrants pour les professionnels en activité. Elles apportent à la fois des connaissances sur le milieu, la discipline (techniques spécifiques de posture, progression, d’organisation, …), la règlementation édictée par la FFRandonnée en matière d’encadrement et des savoir-faire et savoir-être dont les capacités à porter secours si besoin en était (techniques sans et avec matériels spécifiques LC/MA). Ces formations s’appuient à la fois sur des séances théoriques, pratiques en situations variées et sur la validation d’expérience.
Un premier stage de 3 jours de pratique du LC/MA permet :
- D’acquérir la technique de base (pas du longeur, pratiquer une longe, respecter le bon niveau d’immersion) ;
- De connaître les différents moyens de propulsion et les utiliser ;
- De savoir évaluer la difficulté posée par les conditions du jour (hauteur d’eau, courants, vent, état de la mer).
Puis, un stage de 2 jours permettant d’obtenir la qualification d’animateur/initiateur Longe Côte/Marche Aquatique a pour objectifs :
- De se perfectionner au niveau des techniques de l’activité (formation pratique) ;
- De développer des connaissances liées au contexte général et environnemental de l’activité (formation théorique) ;
- D’organiser, encadrer, conduire et animer de séances dans les meilleures conditions de sécurité, et dans différentes conditions de mer et de météo (formation théorique et pratique) ;
- De transmettre la technique (pas du longeur et outils de propulsion) ;
- D’adapter une séance longe côte marche aquatique aux différents publics ;
- D’échanger et partager les expériences et les bonnes pratiques (formation théorique et pratique).

Ces stages destinés aux professionnels en activité sont ouverts aux titulaires :
- D’un diplôme de branche (CQP) ;
- Ou d’un titre à finalité professionnelle dans le domaine des activités nautiques ou aquatiques permettant d’exercer en autonomie ;
- Ou d’un diplôme d’Etat (BEES/BPJEPS/DEJEPS) et autre diplôme équivalent nautique ou aquatique ;
- Ou tout autre diplôme inscrit au RNCP permettant d’encadrer des activités sportives en toute autonomie (la liste est fixée à l'annexe II-1 de l'article A.212-1 du code du sport).

Une formation à destination des professionnels sera organisée du 26 au 28 septembre, puis les 6 et 7 novembre 2018 à l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques.

Plus d'infos

Sous-catégories

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.