Actualités

Professionnels de la voile, participez à l'enquête nationale

Enquete moniteurs
Le Pôle ressources national sports de nature – en collaboration avec la Fédération française de voile et l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques – lance en 2022 une enquête consacrée aux éducateurs sportifs dans le champ de la voile.

Objectif : avoir une vision globale des conditions d'exercice du métier

L’analyse statistique des résultats de cette enquête permettra d’avoir une vision précise et actuelle du secteur professionnel de l’encadrement des activités sportives et de loisirs de la voile. Évaluant à 6 600 moniteurs et monitrices la population de répondants, l’enquête, qui sera déployée début février 2022, attend un maximum de réponses complètes dans un souci de représentativité et d’exploitation la plus poussée possible des données de l’étude.

 

Qui sont les éducateurs sportifs de la voile ? À quoi ressemble leur activité professionnelle (activités encadrées, publics, périodes d’emplois, statuts) ? Quelles sont les principales évolutions du métier ? Quels sont leurs profils types ? Telles sont les questions auxquelles cette 8e enquête apportera des réponses.

Pour participer, inscrivez-vous ici  https://www.sportsdenature.gouv.fr/une-enquete-pour-mieux-connaitre-les-moniteurs-et-les-monitrices-de-voile

Lire le communiqué de presse

Nautic 2021. De nouvelles perspectives pour l'ENVSN

Nautic 2021
Pour l'édition 2021 du Nautic, ENVSN est invitée pour la première fois sur le pavillon du Ministère de la Mer. Cette participation symbolise le projet de placer en 2022 notre établissement sous une double tutelle : celle du Ministère chargé des Sports (tutelle historique) et celle du Ministère de la Mer.

photo ci-contre: pavillon du Ministère de la Mer - David Rontet, Alex Cornu (ENVSN) - Cyril Robert Broux (mission plaisance), Alexandra Stéphan (chargée de mission au ministère de la Mer) - Fabrice Levet, Pierre Mourot et Christophe Lino (ENVSN)

SNOSAn SNOSM
Le SNOSAN est une structure déjà placée sous l'autorité de ces deux ministères. Le Nautic a donné lieu à un temps d'échange entre ses membres, Christophe Lino et Fabrice Levet de l'ENVSN, et ceux du SNOSM (Système National d'Observation de la Sécurité en Montagne) basé à l'Ecole Nationale de Ski et d'Alpinisme, Claude Jacquot et Ludovic Richard. Ils ont pu aborder les problématiques d'obervation de l'accidentologie relatives au monde de la mer et à celui de la montagne lors d'une réunion où étaient également présentes Isabelle Bunel et Marie le Borgne de la Direction des sports.

Contribution à la réflexion sur le nautisme de demain

Le rapport de la mission Sellier-Lyon Caen commandé par la ministre de la Mer, pour lequel plusieurs agents de l'ENVSN ont été auditionnés, a été rendu public pendant le Nautic.

Vous pouvez le lire en suivant ce lien : https://fr.NotAllowedScript6385c2128c8f3calameo.com/read/006649484b781964e37eb

Sport Mer Littoral. Educ'Tour pour des élus du littoral

Elus du littoral
Dans le cadre de la mission Sport Mer Littoral, en coopération avec la communauté de communes Auray-Quiberon Terre Atlantique (AQTA), l'ENVSN a mis en place un éduc'tour d’élus (d'AQTA, de  Nouvelle Aquitaine et du pays Bigouden) sur la gestion des activités nautiques sur les plages.

Cet éduc'tour s’inscrit dans un travail exploratoire de la mission Sport Mer Littoral. Une note d’opportunité sur l'analyse des pratiques des collectivités territoriales en matière de gestion des activités sportives sur le domaine public maritime naturel (plage) et la bande des 300 mètres sera rédigée en 2022. Cette action serait financée conjointement par le Ministère chargé des Sport, le Ministère de la Mer, l'Association nationale des élus du littoral (ANEL), le GIP Littoral Aquitain en partenariat avec le Centre de droit maritime de Nantes.

Il est envisagé de mettre en place avec AQTA ce même type d’éduc'tour d’élus en 2022 et 2023 sur la thématique de la gestion de la plaisance.

David Rontet, pour la mission Sport Mer Littoral, est invité le 19 janvier à participer au groupe technique "plage" du GIP littoral aquitain pour la poursuite des travaux.

 2021 11 13 OF

 Ouest-France, 13 novembre 2021

Nautic 2021. L'ENVSN invitée sur le stand du Ministère de la mer

Twitter Nautic3
Nous serons présents sur le stand du Ministère de la Mer.

Voici le planning des personnes présentes

  • Alex Cornu, directeur, sera présent du mardi 8 (après-midi) au vendredi 10 (matin)
  • Robert Yermia participera à l'Assemblée générale du réseau France Station Nautiques le samedi 4 et sera présent également dimanche 5 (matin).
  • David Rontet participera au Séminaire emploi-formation de la FFVoile le 8 décembre et interviendra le 9 décembre sur la table ronde « Comment concilier liberté de naviguer et protection de l'environnement » organisé par la Confédération du nautisme et de la plaisance de 8h30 à 10h
  • Christophe Lino et Fabrice Levet (SNOSAN) seront présents du 8 au 10 décembre (matin)
  • Pierre Mourot vous accueillera du 4 au 5, le 9 (matin) et du 10 au 12 décembre.

#Génération 2024. Stage national laser

Stage laser
Dans le cadre du programme
Génération 2024, 30 jeunes laséristes et 7 cadres de la Fédération Française de Voile se sont retrouvés au mois de novembre à l'ENVSN pour 6 jours de stage, sous la houlette de François Husson (entraîneur national). "Nous avons invité les coureurs des pôles France de Marseille, Brest et La Rochelle, des pôles espoirs du Havre, de Brest, de La Rochelle et de Marseille et ensuite des coureurs de club (Corse, Marseille, Cannes) qui ont été identifiés soit sur le championnat de France, soit sur les épreuves de la Toussaint. Il s'agit de coureurs à potentiel que l'on soumet aux mêmes tests."[François Husson]

objectif n°1 : tests physiques et formation des entraîneurs

Durant la semaine, chaque athète a été soumis à différentes épreuves : le "test solitaire", un test PMA (puissance maximale aérobie) en vélo et un test sécuritaire, plus centré sur la respiration et la souplesse, le tout mis en place et animé par Cyril Fournier.

"En même temps qu'on fait passer les tests physiques, on en profite pour former les entraîneurs des pôles et des clubs pour qu'on soit tous au même niveau de formation par rapport au passage des tests et aussi par rapport aux bonnes pratiques. A l'avenir, on aura uniquement un rassemblement national par an sur ce thème-là et ensuite il y aura deux autres périodes de tests qui auront lieu dans les structures. Le fait que tout le monde soit au même niveau de lecture permettra qu'une évaluation faite à Brest, au Havre ou à Marseille soit à peu près la même".[François Husson]

Le test solitaire existe depuis plus de 25 ans et au départ il portait uniquement sur le physique et l'évaluation physique initiale. "On l'a fait évoluer en 2016, on est parti sur les "bonnes pratiques" puisqu'il y avait une prise de conscience qu'il y avait quand même des gestes délétères au niveau physique et donc la prise en compte de ces problématiques a fait évoluer les tests pour respecter les bonnes pratiques et en même temps pour que le test valorise les postures, la respiration et pas uniquement la performance musculaire. On avance en fonction des nouvelles connaissances, par rapport aux erreurs du passé et aussi par rapport aux moyens qu'on a maintenant d'évaluer qu'on n'avait pas une époque. Donc le test a évolué, l'analyse du test aussi a aévolué. On a une grille très complète et spécifique." [François Husson]

En plus du travail à terre, on intervient sur également sur l'eau : "on cherche à mettre en place des exercices physiques en fonction de la météo pour pouvoir travailler ce thème de la prépa physique".

Stage national laser
Objectif n°2 : préparation des youth sailing world championships

Christophe Espagnon du pôle de La Rochelle est intervenu plus spécifiquement pour préparer les coureurs qui vont aller au championnat du monde jeunes à Oman au mois de décembre. Les athlètes sélectionnés sont Théa Lubac et Martin Kowalski.

Conclusion : les conditions du stage étaient atypiques car notre salle de sport subit actuellement une cure de rafraîchissement, pour revenir plus belle et plus fonctionnelle en 2022. C'est dans la voilerie que se sont déroulées les séances de tests et de préparation physique. Un cadre original, beaucoup d'espace, ce qui a beaucoup plu aux participants.

Sur l'eau, il a fallu s'adapter au vent un peu faible : "on a profité des créneaux sans vent pour sensibiliser les jeunes et leur faire prendre conscience des techniques et du respect des bonnes pratiques en s'auto-encadrant. Par exemple pendant 2h, ils mettaient en place un exercice pour un copain, et en fin de séance, ils devaient s'auto-évaluer, donc voilà on n'a pas perdu de temps. En plus, les conditions d'accueil étaient au top, le personnel à l'écoute." [François Husson]

Sous-catégories