IMG 1706
Jean-Jacques Dubois, coordonnateur de la formation DEJEPS réservée aux sportifs de haut niveau, nous a présenté les points forts de la nouvelle saison de cette formation adaptée aux contraintes des sportifs, mise en place en partenariat avec la FFVoile.

Caractéristiques du public

-Un groupe nombreux de 17 personnes. 14 sportifs ont intégré la formation en janvier, 2 sportifs de la précédente promo avaient fait le choix du cursus sur 2 ans, et une stagiaire a été ajoutée au groupe sur demande de la DRJSCS de Bretagne.

-Un groupe hétérogène. Par l'âge des participants (de 18 à 48 ans...), par l'expérience, Antoine Albeau, 25 fois champion du monde, cotoie de jeunes athlètes qui n'ont pas encore 20 ans et par la spécialité : funboard, habitable, catamaran, planche à voile, dériveur... tous les supports sont représentés.

-Des objectifs différents. Certains sont toujours compétiteurs et profitent du dispositif pour enrichir leur cursus, d'autres préparent leur reconversion ou anticipent une future retraite sportive, ou encore valident les acquis obtenus au cours de leur parcours sportif.

Tout ceci représente à la fois une difficulté pédagogique, mais offre aussi une grande richesse dans les échanges et les interactions dans le groupe.

Au programme

-Une organisation différente. Le rythme de l'alternance entre les séquences en présentiel et les séquences de formation à distance a évolué depuis l'année dernière.

La planification pédagogique prévoit une session par mois sur site (excepté en août) pour des petits modules de 2 jours suivis de temps d'accompagnement (50 heures en tout), de façon à mieux préparer les candidats aux certifications.

-Après une semaine de pré-formation en décembre, la formation a officiellement démarré mi-janvier. Après une première journée de positionnement, les cours, objectifs, présentations des échéances et de l'organisation de l'année ont commencé, encadrés par David Alexandre, Olivier Lerouge, Solène Morvan et Franck Lecomte. Le vendredi a été consacré à la formation "Premiers secours en mer" pour ceux qui ne l'avaient pas déjà validée.