Congrès mondial de la nature
Dans le cadre du Congrès mondial de la nature à Marseille, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) a organisé une table ronde sur le thème « Sports de nature et biodiversité : des relations toutes naturelles ». Cette table ronde a été ouverte par Madame Roxana Maracineanu – Ministre déléguée au sport - et Madame Bérangère Abba - Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité. Ces dernières travaillent à l’écriture d’une feuille de route "Sport et biodiversité" et préparent la mise en oeuvre d'un axe prioritaire de travail sur le sport et l'environnement, dans le cadre de la présidence française de l’Union Européenne.

L’ENVSN poursuit son engagement auprès de l’Office Français de la Biodiversité 𓆣

Dans son discours introductif, le directeur de l’OFB a mis en avant la qualité de la collaboration historique avec l’Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques et le Pôle Ressources National des Sports de Nature (PRNSN) sur les enjeux de préservation des milieux marins. Cette collaboration qui a commencé en 2011 doit servir d’appui pour construire une collaboration plus globale avec le sport.

L’ENVSN a présenté la mission d'expertise « Sport Mer Littoral » qui lui a été confiée par le Ministère des Sports en 2009, suite au Grenelle de la Mer, afin d’apporter une expertise pour renforcer et soutenir les politiques sportives du Ministère des Sports, par une approche raisonnée et agile dans le champ d’activité des sports de nature sur les zones littorales et l’espace maritime français.

Bonnes pratiques2 sportsnatureAMP
Depuis 2011, la Direction des Sports et la Direction de l’Eau et de la Biodiversité ont initié un partenariat entre l’Agence des Aires marines Protégées (AAMP) qui est devenue Agence Française de la Biodiversité (AFB) puis Office Français pour la Biodiversité (OFB), l’ENVSN et le PRNSN afin de contribuer au développement maîtrisé des sports de nature sur les zones littorales et l’espace maritime français.
Cette collaboration entre opérateurs d’Etat a porté principalement sur la création des aires marines protégées et la gestion des sports de nature dans ces zones protégées. L’objectif est d’accompagner la mise en œuvre des politiques publiques du sport en adéquation avec la préservation des milieux marins et littoraux.

Cette collaboration a permis:

✔ de fournir des outils et expertises essentiels : Référentiel loisirs et sports en mer - Natura 2000, Guide de bonnes pratiques de gestion

✔ d’expérimenter ensemble des solutions innovantes : l’application c-mon-spot

✔ d’accompagner des travaux de recherche et de créer des lieux et temps d’échange entre gestionnaires d’espaces protégés, fédérations sportives, chercheurs, collectivités territoriales et services de l’Etat – Colloques Sport Mer et Littoral 2018 et 2020.

Depuis 2016, la Direction des Sports et la Direction de l’Eau et de la Biodiversité du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) ont missionné l’ENVSN et l’AFB/OFB pour accompagner et piloter la mise en œuvre de mesures relatives aux sports nautiques de la directive cadre stratégique pour les milieux marins.

Sur le premier cycle 2016-2020, nous avons travaillé sur l’analyse et l’accompagnement du rôle des fédérations sportives nautiques et des éducateurs sportifs dans la sensibilisation et l'éducation des citoyens à la mer et la protection des milieux marins. Cette première phase d’analyse nous permet aujourd’hui d’identifier les axes de travail partenarial pour aller plus loin dans le rôle des acteurs des sports nautiques dans la préservation de la biodiversité.

 

un nouveau programme d'actions

Les pistes d'actions pour les années à venir portent sur:
La consolidation du travail partenarial entre les acteurs des sports nautiques et les gestionnaires d’espaces protégés : au niveau national, avec par l’exemple la création d’un groupe de travail au sein du Conseil National de la Mer et du Littoral sur cette thématique comme au niveau local, avec la mise en place de ces mêmes groupes de travail.
✔ La poursuite du travail d’amélioration de la connaissance des pratiquants et pratiques de loisirs et sports en mer et sur le littoral qui est primordiale pour concevoir des réponses adaptées et pertinentes. Il est nécessaire de soutenir l’innovation et la recherche-action pour caractériser la fréquentation des espaces.
✔ L'accompagnement du secteur des sports nautiques dans la transition écologique aussi bien dans le cadre de la formation professionnelle initiale et continue que dans la mise à jour ou la conception d'outils spécifiques : référentiel de formation professionnelle, offre de formation professionnelle continue, appel à projet, labellisation, marque...
✔ L'amélioration de la communication auprès des citoyens pratiquants de sports de nature par un travail avec les fédérations sportives et les professionnels des sports nautiques. Cela nécessite d’adapter les messages et de s’appuyer sur des médias de diffusion appropriés. Nous devons évaluer les projets expérimentaux d’applications mobiles intégrées pour les pratiquants de sports nautiques afin de déployer ce type de communication, tout en s’appuyant sur les communautés de pratiquants.
✔ La construction de dispositifs de reconnaissance des acteurs des sports de nature engagés par les gestionnaires d’espaces protégés pour qu’ils deviennent co-gestionnaires de ces espaces qui sont l’essence même de leur activité et de leur philosophie de vie.

LIFE 782
Dans le cadre du travail d'écriture des documents stratégiques de façade, il a été identifié pour chaque façade :

✔ un ensemble d’actions à mettre en œuvre ensemble sur les volets environnementaux

✔ ces actions seront prises en compte dans l'écriture de la future feuille de route commune entre l'OFB et l'ENVSN, ainsi que des actions des projets LIFE portés par l'OFB.