national moth
Les 1er, 2 et 3 août, la SRSP (Société des Régates de Saint-Pierre) en partenariat avec l’ENVSN a organisé « in extremis » (l'autorisation du préfet à la demande du club est arrivée la veille du début du championnat) le national moth à foil (ou moth international).
Durant ces trois jours, la météo a été très favorable avec un vent soutenu et un temps radieux. Ces conditions ont permis de courir 4 manches le samedi et le dimanche suivies de trois manches le lundi, dernier jour de compétition.
Le plaisir de renouer avec la régate, les conditions météo et la bonne humeur des participants ont contribué à la réalisation de suberbes courses.

Voici ce qu'en dit Benoît Marie, détenteur du titre, dans une interview accordée à Voiles et Voiliers :

Madeg Ciret-Le Cosquer et Benoît Marie
Benoît Marie :
"Déjà je dois dire que la baie de Quiberon est pour moi le plus bel endroit du monde pour foiler ! Elle est très abritée et génère une mer plate propice à la pratique du moth international. Et puis il y a toujours du vent pendant l’été, qu’il soit thermique ou synoptique. Nous avons eu de belles conditions. C’était assez fort le premier jour avec 18 à 25 nœuds de vent, un peu plus léger ensuite avec un vent démarrant à 8 nœuds qui forcissait aux alentours des 15 nœuds."

Ce national a rassemblé 28 participants parmi lesquels des membres de l'équipe de France de voile (Noë Delpech, Kevin Fischer-Guillou, Jean-Baptiste Bernaz) et un figariste, Anthony Marchand qui se classe quatrième. La 2ème place est revenue à Madeg Ciret-Le Cosquer suivi à la 3ème place de Mateo Lavauzelle. La 1ère et seule femme de la compétition est Morgane Suquart.


Les résultats proclamés lundi en fin de journée ont été l’occasion pour notre nouveau directeur, Alex Cornu, de rencontrer les partenaires locaux de la voile.

Photos : Gérard Touren

fin du national moth