Déconfinés
Après deux mois de formation à distance, les stagiaires du BPJEPS surf, kitesurf et  voile multi-supports sont enfin de retour en présentiel.

Au programme de cette semaine de reprise:

  • Etude du protocole sanitaire Covid-19
  • Séances de laser pour les voileux (seuls les supports solitaires sont autorisés)
  • Sauvetage, technique surf et passages des exigences préalables à la mise en situation pédagogique pour les surfeurs avant de commencer l'alternance dès le 30 mai
  • ...

Le tout en respectant les différents protocoles sanitaires mis en place selon les activités : "Tout le monde doit porter un masque et des gants. Il y a des lingettes dans les bateaux pour désinfecter le matériel, le volant, les planches ... Ce sont des contraintes d'organisation qui allongent les temps de mise en place", Loïc Soufflet, coordonateur de la formation kitesurf.

Des protocoles étendus également hors de l'eau : la capacité des vestiaires a été réduite à 10 personnes (100 en temps normal), celle des hébergements
également (35 contre 140 habituellement). Les salles de classe ont été réaménagées afin de bien respecter la distanciation physique entre les élèves. Un circuit en
sens unique permet d'accéder à l'intérieur des locaux dans lesquels seulement un quart des personnels sont revenus travailler. Les autres sont invitées à télé-travailler.

Le point de vue d'un stagiaire

Yohan, du BPJEPS surf, a accepté de répondre à quelques questions:

Comment se sont passés les cours pendant le déconfinement ?

Cela n'a pas été facile pour tout le monde. Moi, j'avais un peu l'habitude car j'étais à la fac avant et j'ai appris à m'organiser. C'est vrai que ce n'est pas le cas de tous et c'était une difficulté de s'obliger à garder un rythme. Les formateurs se sont bien adaptés mais parfois, on rencontrait des difficultés à suivre les visios pour des problèmes d'internet. Les cours ont porté sur la sécurité, les aspects pédagogiques, juridiques, les matériaux des planches de surf et maintenant, depuis le 18 mai, on est de retour sur l'eau, place à la technique.

Maintenant, c'est le début de l'alternance ?

Dès samedi 30 mai, on commence dans notre structure d'alternance pour une semaine complète.  Nous y passerons ensuite les mois de juillet et août. Je suis à l'école de surf de Fort-Bloqué à Ploemeur. Les cours viennent de reprendre. En raisons des mesures sanitaires, les transports des élèves en véhicules sont impossibles, l'école a été délocalisée près de la plage. Pour éviter que trop de personnes se croisent, un intervalle de 30 à 45 minutes sera respecté entre chaque cours.

Quel est ton projet professionnel ?

Après quelques années en STAPS à Brest, Lisbonne et Cadix jusqu'au Master, j'ai décidé de passer le BPJEPS surf. Mon objectif, à moyen ou long terme, c'est de travailler dans le surf de haut niveau. Pour la formation, j'ai décidé de ne pas réaliser mon projet sur l'entraînement, un domaine que je connais déjà, mais sur le handicap. Ce sera avec de jeunes adolescents (12-15 ans) d'un I.M.E. (institut médico-éducatif) de Quimper dans lequel travaille ma soeur. Le projet consiste à faire une initiation au surf, suivie si c'est possible de cours réguliers à l'ESB de Fort-Bloqué. La crise sanitaire en complique évidemment la réalisation.

Et le retour dans l'eau, à la fin du confinement ?

J'ai surfé la veille de l'annonce du confinement. Le jour où l'accès a été autorisé, il n'y avait pas de vagues. J'y suis retourné 2 ou 3 jours après, il faisait beau, un peu de vagues, c'était sympa. Physiquement, c'était un peu plus dur mais c'était un grand plaisir d'être dans l'eau et de revoir les copains.

 

Découvrez nos dernières actualités

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.