shutterstock 7121099831
Santé Publique France
a publié début juin une enquête NOYADES qui a recensé en 2018 1 649 noyades accidentelles (84% du total des noyades) avec une proportion de noyades fatales de 25%.

Pour SPF, "la mer constitue le milieu présentant le plus fort taux d’accidents avec 40% des noyades et des décès".

Sur l'ensemble de l'enquête de Santé Publique France, "les noyades accidentelles ont augmenté de 30% par rapport celle de 2015. Cette augmentation s’observe surtout chez les moins de 13 ans (338 en 2015 vs 600 en 2018). Les noyades accidentelles suivies de décès ont été stables entre les deux enquêtes. En 2018, les enfants de moins de 6 ans ont représenté 28% des noyades accidentelles et 9% des décès contre respectivement 22% et 35% chez les personnes de 65 ans et plus ; 44% des noyades accidentelles ont eu lieu en mer, 31% en piscine tous types confondus, 22% en cours d’eau ou plan d’eau et 4% dans d’autres lieux (baignoires, bassins, etc.) avec une répartition de noyades fatales respectivement de 40%, 17%, 40% et 3%. Les noyades accidentelles concernent tous les lieux et tous les âges. Le contexte de fortes chaleurs durant l’été 2018 est l’un des facteurs pouvant expliquer l’évolution entre les enquêtes 2015 et 2018".

Lire la suite