logo envsn

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques

icon facebook 2  icon tweeter 2

bandeau gc32

passage ss vent
Reportage de Thierry Poirey, entraîneur de l'équipe paravoile de l'ENVSN:

21 juin :

Nous avions été prévenus que la météo allait s’aggraver après cette première belle journée ensoleillée. Nous n’avons pas été déçus…. Pluie, froid, vent, un tout petit trou bleu de temps en temps, bref un temps à grains avec une grosse crainte de la part de l’organisation d’un passage de front froid violent attendu à 25-35 nds dans l’après-midi. Finalement, c’est à 15h15 que le comité nous envoie sur l’eau en espérant que cela se passe bien.

Cela s’est extrêmement bien passé pour Damien qui gagne « haut la main » (pardon pour le mauvais jeu de mot connaissant le handicap de Damien) avec insolence, les deux manches courues dans un vent tempétueux et hasardeux. Cela s’est très mal passé pour Mathieu au départ de la deuxième manche, qui voit l’étrave d’un bateau Allemand bâbord amure non prioritaire lui percuter le flanc gauche jusqu’aux oreilles….Obligation de rentrer au port pour une réparation de nuit par un professionnel.

Dans des conditions météo difficiles, Damien nous a fait une démonstration sur les départs et est certainement celui qui a parcouru le moins de chemin sur le fond avec une tactique proche de la perfection. Bravo !

Son « ennemi-ami » Heiko Kroger ne pouvait que le suivre à distance. Parions que les trois jours restants seront à couteaux tirés.

Cela s’est plutôt bien passé pour nos compatriotes Xavier et Nono qui jouent dans le top 10, ainsi que Luc qui pointe son nez de plus en plus souvent en milieu de tableau.

Xavier exploite à 80% des bonnes options tactiques et reprend plaisir à naviguer dans du vent taillé à sa mesure. Bruno avec son seul bras valide mais limitée par une tendinite récurrente souffre un peu le martyr à cause toutes les manœuvres. Luc tactique et navigue de mieux en mieux avec son nouveau système de barre. Et Mathieu qui n’est pas fan de la brise essaye de limiter les dégâts (sic !)

22 juin

damien au vent
Kiel restera toujours Kiel ! Une grande fête de la voile dans des conditions météo redoutables. Malgré le froid et le vent, tout ce qui flotte zigzague dans tous les sens, mais avec beaucoup de respect mutuel entre les différentes familles de navires. Les vieux gréements font des allers-retours dans le chenal principal entre les zones de courses, les croiseurs touristes et autres engins évitent à bon escient toujours ces mêmes zones de course dédiées aux séries dériveurs olympiques, non olympiques et aux habitables.

Trois manches étaient prévues pour les 2.4 par un vent forcissant régulièrement de 15 à 23 nds avec des rafales proches des 28. Au bout de deux manches de forçats, le comité de course lançait le départ d’une troisième manche, quand finalement il a dû renoncer devant les rafales et les abandons successifs en queue de peloton… Les « survivants » ne cachaient pas leur satisfaction dans finir pour aujourd’hui.

Nos Français aiment la brise (mais pas tous….) et la démonstration de Damien fut impressionnante avec ses deux victoires supplémentaires. L’Allemand Heiko Kroger était parti pour gagner la 2ème, mais Damien trouva la faille sur le dernier près et portant en allant plus vite encore et au bon endroit.

Xavier et Bruno naviguent toujours dans le top 10, avec une plus grande aisance pour Xavier dû à son physique de costaud et ses deux bras que Nono n’a pas (sic !). Cela dit, Nono montra sa capacité à prendre de très beaux départs en partant en bout de ligne viseur et en croisant devant la flotte en bâbord.

Luc agacé sans doute de rester coller dans les 20ème place se vengea pour une 11ème place sur la deuxième malgré une pompe de cale récalcitrante pour évacuer les assauts des vagues.

Enfin, Mathieu avec son bateau quasi réparé (disons qu’il reste des finitions d’enduit et de gelcoat) limita les dégâts en jouant prudemment ses positionnements sur la ligne de départ et les passages de bouées.

Au classement général, Damien engrange cinq victoires et une place de deux pour un total de 7 points avec derrière  Heiko à 13 points. Un peu plus loin, un autre jeune Allemand Lasse Klotzing très en forme aujourd’hui suivi de très près par l’Italien Antonio Squizzato n’ont pas dit leur dernier mot.

Cependant, avant la Medal Race de dimanche, nous ne ferons pas mieux que trois manches demain matin, soit un total de 9 manches au lieu de 10.

Nos coordonnées

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

Restez informé de l'actualité de l'ENVSN
 
 

logo ministere Fond Social Européen