logo envsn

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques

icon facebook 2  icon tweeter 2

bandeau gc32

Communiqué de presse

 

A retenir :

- L’équipage termine 4ème du raid côtier du Grau du Roi – Port Camargue

- Il se classe 2ème de la journée de stades nautiques

- Il est désormais leader au classement général avec 14 points d’avance sur son dauphin, SFS.

 

Costaud au Grau du Roi !

Classé 2ème ce matin au général à huit points de Trésors de Tahiti - alors leader - l’équipage Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains skippé par Damien Seguin et Damien Iehl a pris ce jour la tête du classement général du Tour de France à la Voile. Le Team s’est hissé au sommet de la hiérarchie du Tour à l’issue d’une journée de stadiums, disputée dans des conditions de vent musclées (20 – 25 nœuds) au Grau du Roi – Port Camargue et remportée par Lorina Limonade – Golfe du Morbihan. Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains termine 2ème.

1er, 2ème et 3ème des trois manches qualificatives, le Team Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains composé de Damien Seguin, Damien Iehl et Benjamin Amiot accède haut la main à la Finale du jour. Son adversaire direct, Trésors de Tahiti n’a pas cette chance. Passé totalement à côté de ses stades nautiques, l’équipage ultra-marin a probablement connu sa pire journée sur le Tour en terminant 26ème.

Gennaker bleu à Marseille !

Après SFS et Trésors de Tahiti, c’est donc au tour de Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains de récupérer ce soir le gennaker bleu de leader. Une belle surprise pour cet équipage qui a occupé une bonne partie du Tour la 2ème marche du podium ! « C’est génial. Cette première place au classement, nous n’y pensions même pas ce matin. Le but, aujourd’hui était de bien naviguer car nous savions que les conditions allaient être difficiles et ça l’a été. Nous avons su tirer notre épingle du jeu. Nous avons un équipage qui fonctionne bien et qui est rapide dans toutes les conditions. Nous sommes donc très contents de prendre la tête du classement. » explique un Damien Seguin aux anges à l’arrivée au paddock.

Ce leadership vient donc récompenser la régularité de l’équipage et confirme sa montée en puissance. 4ème au classement général à la fin de l’Atlantique, Damien Seguin, Damien Iehl et Benjamin Amiot se sont montrés très solides depuis leur arrivée en Méditerranée. Conquérants, ils ont remporté avec sang-froid le raid côtier de Roses et n’ont jamais manqué une finale de stades nautiques depuis le début de l’évènement. « On navigue bien et même de mieux en mieux. Toute l’année, nous avons cherché notre mécanique de fonctionnement et là je pense que nous l’avons trouvée notamment dans la communication à bord entre nous trois. On fait peu d’erreurs et nous ne nous prenons pas la tête. » explique le co-skipper, Damien Iehl, lui aussi ravi de cette belle journée.

L’acte 7 du Tour de France à la Voile terminé, place maintenant à l’acte 8 à Marseille. Demain, le Team Fondation FDJ – Des Pieds va bénéficier d’une journée de repos. L’occasion de profiter de son nouveau statut de leader avant d’en découdre de nouveau, mercredi. Quatre courses sont encore au programme avant la fin du Tour de France à la Voile. Au classement général, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains possède ce soir 14 points d’avance sur son dauphin, SFS et 16 sur Trésors de Tahiti. Une maigre avance qui limite le droit à l’erreur mais qui lui permet de poursuivre la compétition avec une certaine sérénité comme l’explique Damien Seguin. « On va savourer ce jour de repos demain. Il reste quatre courses avant la fin. Nous attendons impatiemment les deux prochains actes. Etre devant au classement est un atout car nous avons quelques points d’avance sur le 2ème. C’est bien. Nous allons continuer à naviguer comme nous le faisons depuis le début en essayant d’être réguliers devant. On sait que sur les qualifications en stades nautiques nous sommes souvent très forts. Sur les raids, il faudra limiter la casse. Si on arrive à faire ça sans se mettre la pression, on pourra peut-être arriver au bout en tête. »

Damien Seguin, skipper du Team Fondation FDJ - Des Pieds et Des Mains :

 

« C’est génial. Cette première place au classement, nous n’y pensions même pas ce matin. Le but, aujourd’hui était de bien naviguer car nous savions que les conditions allaient être difficiles et ça l’a été. Nous avons su tirer notre épingle du jeu. Nous avons un équipage qui fonctionne bien et qui est rapide dans toutes les conditions. Nous sommes donc très contents de prendre la tête du classement. On constate que les choses vont super vite sur ce Tour. Ça gagne et ça perd à toute vitesse. Le but du jeu maintenant va être de commettre moins d’erreurs que nos adversaires. Pour l’instant, nous sommes devant car nous arrivons à en commettre moins qu’eux. On va savourer ce jour de repos demain. Il reste quatre courses avant la fin. Nous attendons impatiemment les deux prochains actes. Etre devant au classement est un atout car nous avons quelques points d’avance sur le 2ème. C’est bien. Nous allons continuer à naviguer comme nous le faisons depuis le début en essayant d’être réguliers devant. On sait que sur les qualifications en stades nautiques nous sommes souvent très forts. Sur les raids, il faudra limiter la casse. Si on arrive à faire ça sans se mettre la pression, on pourra peut-être arriver au bout en tête. »

Damien Iehl, co-skipper Fondation FDJ Des Pieds et Des Mains :


« C’est top. Nous avons continué à naviguer à notre niveau contrairement aux autres qui ont un peu craqué psychologiquement aujourd’hui notamment Trésors de Tahiti. Il y a une super ambiance dans l’équipage. On navigue bien et même de mieux en mieux. Toute l’année, nous avons cherché notre mécanique de fonctionnement et là je pense que nous l’avons trouvée notamment dans la communication à bord entre nous trois. Nous prenons toujours des supers bons départs. On fait peu d’erreurs, le tout sans se prendre la tête. Cela confirme que nous sommes dans le coup. Si nous ne changeons pas notre manière de naviguer sur les deux prochains actes, nous serons dans le coup en revanche, si on se met de la pression, on risque de perdre des points. Il faut continuer à bien naviguer et être devant. Les meilleurs sont devant, ceux qui marchent bien. »

 

fdj damien seguin

Photo Robin Christol - Tous droits réservés

 

Nos coordonnées

Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques
Beg Rohu
56510 Saint-Pierre Quiberon
Tel: 02-97-30-30-30  |  Fax: 09-72-52-56-98

logo ministere Fond Social Européen